Freescale Semiconducteur va recruter 60 ingénieurs à Grenoble

Social

Partager

Freescale Semiconducteur , la filiale de Motorola dédiée aux semiconducteurs devrait recruter une soixantaine d'ingénieurs spécialisés dans les technologies CMOS, d'ici fin 2005, pour son centre de recherche de Crolles (Isère).
En l'espace de deux ans le groupe a déjà recruté 90 ingénieurs pour ce site sur lequel il développe, en partenariat avec STMicroélectronics et Philips, des puces de la prochaine génération. Si la première vague d'ingénieurs arrivait du centre de recherche de Houston (Texas) où Motorola emploie plus de 1.000 personnes, les prochains recrutements se feront essentiellement en France .
Rappelons que dans le cadre des accords de recherche signés fin 2002 les trois grands fabricants mondiaux de puces se sont engagés à investir près de 3 milliards d'euros sur ce site pilote, d'ici à 2007, afin de développer des technologies nano électroniques CMOS 45 et 32 nanomètres, ainsi qu'une ligne pilote de fabrication de puces sur tranches de silicium 300 mm.
Michel Queruel

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS