Freescale Toulouse : la justice suspend le PSE

Social

Partager

La justice a donné raison à l’intersyndicale CGT-CFDT-CFTC. Le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse vient de décider de suspendre le plan de sauvegarde de l’emploi de l’usine Freescale de Toulouse.

Annoncé dès avril 2009, le projet de restructuration du site toulousain de la firme américaine prévoit la fermeture de l’atelier de production de composants électroniques de Toulouse, avec la suppression de 821 emplois, à l’horizon de fin 2011.

Le 1er avril prochain, le tribunal devrait se prononcer sur le fond du dossier et décider, ou non, l’annulation de ce PSE.

De notre correspondante en Midi-Pyrénées, Marina Angel

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS