Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Freescale Toulouse : pas d’annulation pour le plan de sauvegarde de l’emploi

Social
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le tribunal de grande instance de Toulouse a rendu son délibéré. Une décision en demi-teinte. Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de l'usine de composants électroniques toulousaine Freescale n’est pas annulé. En revanche, le délibéré considère « discriminant » de proposer des montants d’indemnisation différents en fonction de la date de départ de l’entreprise.

La direction prévoyait en effet d’attribuer 40 000 euros d’indemnités aux salariés qui feraient le choix de partir en 2010, contre 15 000 euros pour ceux qui resteraient jusqu’au bout, soit fin 2011. Une situation que dénonçaient les syndicats. De nouvelles négociations seront donc nécessaires. Un temps suspendu, le PSE reprend toutefois son cours.

Annoncé dès avril 2009, le projet de restructuration du site toulousain de la firme américaine prévoit, rappelons-le, la fermeture de l’atelier de production de composants électroniques, avec la suppression de 821 emplois, à l’horizon de fin 2011.

De notre correspondante en Midi-Pyrénées, Marina Angel

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

 

 
media