French Tech : les 16 plus grosses levées de fonds de 2016

OVH et Sigfox dominent le classement des principales levées de fonds françaises de 2016.

Découvrez le top 16 des plus grosses opérations.

Partager
French Tech : les 16 plus grosses levées de fonds de 2016

16 - Blablacar et Skillandyou lèvent 21 millions d'euros

Le site de covoiturage Blablacar a bouclé une troisième levée de fonds d'un montant de 21 millions d'euros, auprès d'un fonds russe. Le spécialiste de la formation en ligne Skillandyou égale son glorieux aîné.

15- Gecko biomedical lève 22,5 millions d'euros

Gecko biomedical a levé 22,5 millions d'euros pour industrialiser sa technologie d'adhésifs chirurgicaux issue du MIT.

13 - Molotov et Eye Tech Care lèvent 25 millions d'euros

Le service de distribution de programmes télévisés Molotov a bouclé une deuxième levée de fonds de 25 millions d'euros, notamment auprès de Sky et TDF. Même performance pour la start-up spécialisée dans les traitements non invasifs pour le glaucome.

11 - Wynd et Ecovadis lèvent 30 millions d'euros

Wynd, acteur-clé de la digitalisation du retail, et Ecovadis, plate-forme d'évaluation de la performance environnementale des entreprises, ont chacune levé 30 millions d'euros.

10 - Drivy lève 31 millions d'euros

Le spécialiste de la location de voiture entre particuliers Drivy a levé 31 millions d'euros pour renforcer sa R&D et conquérir de nouveaux marchés.

9 - Medday pharmaceuticals lève 34 millions d'euros

La biotech MedDay a réuni 34 millions d'euros pour lancer une nouvelle phase d'essai clinique de son traitement contre la sclérose en plaques aux Etats-Unis.

8 - Navya lève 34,1 millions d'euros

Ce n'est pas une mais deux levées de fonds qu'a réalisé le constructeur lyonnais de navettes autonomes Navya en 2016 : la première de 4,1 millions, la seconde de 30 millions d'euros.

7 - Acco lève 35 millions d'euros

Spécialiste des circuits intégrés pour un usage mobile, la start-up Acco a levé 35 millions d'euros.

6 - Teads lève 43 millions d'euros

La pépite française de l'adtech Teads poursuit son aventure à l'international : une levée de 43 millions d'euros doit l'y aider.

5 - Linkbynet lève 50 millions d'euros

C'est l'une des sociétés montantes du cloud français : Linkbynet a bouclé sa première levée de fonds d'un montant de 50 millions d'euros;

3 - Deezer et Devialet lèvent 100 millions d'euros

C'est une année pleine de bonnes vibrations pour Deezer et Devialet qui s'achève : les deux sociétés ont levé 100 millions d'euros. Deezer peut ainsi reprendre sa marche en avant à l'international, facer à une concurrence féroce, tandis que le spécialiste des enceintes haut de gamme peut nourrir de grandes ambitions.

2 - Sigfox lève 150 millions d'euros

On n'arrête plus la start-up toulousaine, qui déploie son réseau mondial bas débit pour objets connectés ! Elle a séduit de nouveaux investisseurs comme Total, Salesforce, Intel et Air Liquide pour sa cinquième levée de fonds, d'un montant de 150 millions d'euros.

1 - OVH lève 250 millions d'euros

La star française de l’hébergement Web et du cloud computing OVH amplifie son plan de développement à l’international. Au programme : l’ouverture de 12 nouveaux datacenters dans 11 pays. Ambition ? Quadrupler de taille en 5 ans en atteignant un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros en 2020. Et pour tenter d'y parvenir, le Lillois a levé la somme record de 250 millions d'euros.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS