Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Galaxy S6 : les secrets technologiques du processeur au cœur du nouveau produit star de Samsung

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le nouveau smartphone de Samsung embarque un processeur maison au top niveau technique. Une innovation qui propulse le géant coréen de l’électronique au niveau des meilleurs spécialistes des circuits intégrés au monde. Et pas seulement en fabrication.

Galaxy S6 : les secrets technologiques du processeur au cœur du nouveau produit star de Samsung
Galaxy S6 : les secrets technologiques du processeur au cœur du nouveau produit star de Samsung © Samsung

Le Galaxy S6, la nouvelle génération de smartphones haut de gamme que Samsung commercialise à partir de ce vendredi 10 avril, bénéficie de nombreuses premières technologiques. Mais selon Ashraf Eassa, technologue et analyste chez Motley Fool, le processeur d’application maison qu’il embarque constitue la pièce la plus impressionnante. "Pas nécessairement parce qu’il semble offrir la meilleure performance de sa catégorie, mais à cause de sa technologie de fabrication et de sa compacité", écrit-il dans une analyse publiée sur le blog de Moltey Fool.

un bijou technologique

Baptisé Exynos 7420, ce processeur d’application se distingue par sa technologie de fabrication FinFET 14 nm, avec des transistors en 3D et une finesse de gravure de 14 nanomètres (nm), le procédé nec plus ultra de production de puces électroniques aujourd’hui. Pour comparaison, le processeur A8 au cœur de l’iPhone 6 d’Apple est réalisé avec des transistors planaires classiques et une gravure de 20 nm chez le fondeur taïwanais TSMC.

Le bijou de Samsung tient dans une puce de 78 mm², contre 113 mm² pour le modèle précédent, l’Exynos 5433, fabriqué en interne en technologie classique de 20 nm. S’il intègre huit cœurs ARM (quatre Cortex A57 et quatre Cortex A53) comme son prédécesseur, il dispose de huit cœurs graphiques Mali, deux de plus par rapport à la génération d’avant. Par rapport à son prédécesseur, il booste donc les capacités graphiques de 30% tout en réduisant la taille de 31%.

Selon Ashraf Eassa, le passage à une fabrication en 14 nm apporte un gain de miniaturisation d’environ 15%. A lui seul, il aurait conduit à une puce de 96 mm². Pour arriver à 78 mm², "Samsung a du faire aussi un travail significatif d’optimisation physique au niveau des transistors pour améliorer la densité du circuit par rapport à la génération d’avant. Le procédé de fabrication n’est pas le seul facteur de miniaturisation. La conception est tout aussi importante."

samsung au niveau des meilleurs

C’est une prouesse technique qui propulse Samsung au niveau d’acteurs comme Apple, Qualcomm ou Nvidia, connus pour être les maitres ès conception des processeurs d’application. Jusqu’ici, le groupe coréen était perçu comme un fournisseur de commodités – des puces mémoires – et de services de fonderie, c’est-à-dire de fabrication de circuits pour d’autres. Avec le processeur du Galaxy S6, il démontre ses nouvelles capacités en conception de circuits intégrés complexes. Ceci explique pourquoi il privilégie désormais l’utilisation de ses propres processeurs, alors qu’auparavant il panachait les siens avec ceux procurés à l’extérieur, notamment chez Qualcomm. C’est qu’il estime être aujourd’hui au niveau des meilleurs du marché. Un sérieux avertissement pour Apple, Qualcomm et autre Nvidia.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale