Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Gatewatcher lève 25 millions d'euros pour son logiciel de détection de cyberattaques

Levée de fonds Gatewatcher, éditeur français de logiciels de cybersécurité, boucle sa première levée de fonds de 25 millions d'euros. Déjà présent sur plusieurs continents, il souhaite continuer à déployer ses offres de détection des menaces. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Gatewatcher lève 25 millions d'euros pour son logiciel de détection de cyberattaques
Gatewatcher lève 25 millions d'euros pour son logiciel de détection de cyberattaques © Vino Li-Unsplash

La start-up Gatewatcher, située à Paris, annonce ce lundi 14 février sa première levée de fonds de 25 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Move Capital Fund I, spécialisé en Growth Equity (géré par Kepler Cheuvreux Invest), à hauteur de 15 millions d’euros en equity et par plusieurs partenaires financiers à hauteur de 10 millions d’euros en financement non dilutif.

Détecter les "intrusions avancées"
Fondée en 2015 par Jacques de La Rivière et Philippe Gillet, cette jeune pousse commercialise des logiciels de cybersécurité spécialisés dans la détection des "intrusions avancées". Ses offres s'adressent aux entreprises de toute taille, aux institutions et aux organismes critiques. 

Qualifiée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) en 2019, la solution Trackwatch permet d'identifier en temps réel les menaces les plus avancées et d'agir en cas d'incident de cybersécurité. AionIQ est une plateforme de détection et de réponse (Network Detection & Response) permettant d'identifier les actions malveillantes et les comportements suspects. Lastinfosec, l'offre Cyber Threat Intelligence, apporte une réponse à l'évolution rapide des cybermenaces, réduit les fausses alertes et augmente la réactivité des analystes cyber.

Séduire de nouveaux pays
Gatewatcher a désormais deux axes de développement. Le premier est de conquérir de nouveaux pays. La start-up est aujourd'hui présente en Europe du Nord, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Sud. Le second est de continuer à proposer ses offres grâce au déploiement de "forces commerciales en France et à l'international" ainsi que des efforts de R&D, détaille Jacques de la Rivière, CEO de Gatewatcher. 

L'entreprise est composée de près de 70 salariés en France et à l'international. "Nous projetons d’ores et déjà d’ouvrir 200 nouveaux postes en France et dans le monde dans les prochains mois", indique le CEO. L'entreprise dit être en "forte croissance" et table sur un chiffre d'affaires annuel de 90 millions d'euros d'ici 5 ans.

Gatewatcher va intégrer le Campus Cyber, un lieu au coeur de la Défense rassemblant des entreprises (start-up, PME et grands groupes), des services de l'Etat, des organismes de formation, des acteurs de la recherche et des associations. Son inauguration devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.