Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

GE confie à la foule ses objets connectés

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

GE confie à la foule ses objets connectés
GE confie à la foule ses objets connectés

Les inventeurs intéressent General Electric (GE). Le géant américain de la construction électrique les invite à imaginer et à concevoir des objets connectés via le site internet d’innovation participative (crowd innovation) de Quirky, une start-up new-yorkaise dédiée à la co-création. Et pour les aider à aller au bout de leurs idées sans être contraints par la propriété intellectuelle, il met à la disposition des contributeurs des milliers de brevets. Ceux-ci ont donc accès à des technologies clés dans l’optique, l’holographie, l’encapsulation à film mince de composants électroniques ou encore la télématique au cœur des systèmes de navigation automobile. Lancée en mai 2013 sous le nom "Wink : instantly connected", cette initiative vise à accélérer le développement des objets connectés en misant sur l’imagination débridée des inventeurs et les attentes des utilisateurs.

Dans un premier temps, GE privilégie les domaines de l’énergie, de la santé, de la domotique et de l’électroménager, en mettant tout particulièrement l’accent sur les dispositifs contrôlés à distance par des smartphones. Les premiers produits nés de cette innovation participative pourraient se concrétiser avant la fin de l’année. Le site sert à la fois de boîte à idées et de plate-forme de développement. Les idées sélectionnées conjointement par GE et Quirky seront transformées en produits par la communauté de développeurs de Quirky, qui en conservera la propriété. Mais ceux qui ont contribué à leur réalisation toucheront une part des revenus générés par les ventes.

Ridha Loukil

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale