Gemalto se renforce en achetant l'américain SafeNet pour 890 millions de dollars

Le spécialiste français des cartes à puces et de la sécurité numérique, Gemalto, a annoncé vendredi 8 août un accord définitif en vue d'acquérir 100% du capital de l'américain SafeNet, spécialiste de la protection des données et de la monétisation des logiciels, pour 890 millions de dollars (666 millions d'euros environ).

Partager
Gemalto se renforce en achetant l'américain SafeNet pour 890 millions de dollars

Gemalto va renforcer ses activités de sécurité numérique et élargir celle concernant le mettant en mettant la main sur l'américain Safenet, spécialiste de la protection des données et de la monétisation des logiciels. Le français a pour cela mis sur la table 890 millions de dollars (666 millions d'euros environ). Au vu de "la rentabilité, de la croissance et des synergies attendues des activités acquises", le spécialiste des cartes à puces et de la sécurité numérique a précisé dans un communiqué qu'il prévoyait de dépasser d'environ 10% son objectif de 600 millions d'euros de résultat des activités opérationnelles en 2017.

Basée aux Etats-Unis et actuellement détenu par le fonds Vector Capital, SafeNet protège, gère et contrôle l'accès à des données sensibles. 80% des virements interbancaires dans le monde passent par sa technologie, ainsi que des applications logicielles.

La société emploie un peu plus de 1500 personnes - dont 550 ingénieurs spécialisés en cryptologie - et compte plus de 25000 clients, entreprises et agences gouvernementales, dans plus de 100 pays.

Tous les maillons de la chaîne

SafeNet a enregistré en 2013 un chiffre d'affaires de 337 millions de dollars et un résultat des activités opérationnelles de 35 millions en 2013, des indicateurs attendus respectivement à 370 millions et 51 millions en 2014.

Ses activités seront intégrées aux segments Paiement et Identité, et Plates-formes logicielles et Services de Gemalto, dont les chiffres d'affaires pro-forma pour l'année 2013 seront respectivement de 1329 et 715 millions d'euros.

"Cette acquisition fait de Gemalto la référence en matière de sécurité des données, des logiciels et des transactions en ligne, en associant les technologies de protection des données au coeur du réseau à ses offres d’authentification en périphérie des réseaux", a fait valoir l'acquéreur.

Bouclage de l'opération d'ici la fin de l'année

Le prix d'acquisition de Safenet pour 890 millions de dollars est financé par 440 millions de trésorerie disponible et par 450 millions issus des lignes de crédit existantes, a également indiqué Gemalto.

Le bouclage de la transaction est attendu au quatrième trimestre 2014.

L'opération aura un effet relutif sur les résultats ajustés de Gemalto avant allocation du prix d'acquisition, dès sa réalisation.

Ultérieurement et selon les conditions de marché, Gemalto pourrait entreprendre une opération de refinancement, basée par exemple sur l'émission d'un emprunt obligataire.

L'action Gemalto a clôturé jeudi sur un cours de 69,27 euros, accusant un repli de 13,4% depuis le début de l'année, pour une capitalisation proche de 6,1 milliards.

Avec Reuters

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS