Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Genève 2019] Renault veut démocratiser ses innovations avec sa nouvelle Clio

Encore une Clio ? Oui, mais connectée. A l'occasion du salon de l'automobile de Genève, Renault a présenté la cinquième version de son bestseller. Cette nouvelle Clio est dotée d'un cockpit intelligent, ainsi que d'une plate-forme multimodale évolutive et commune à l'ensemble des marques de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Renault veut démocratiser ses innovations avec sa nouvelle Clio
[Genève 2019] Renault veut démocratiser ses innovations avec sa nouvelle Clio © Renault

A l'occasion du salon de l'automobile de Genève, Renault a dévoilé mardi 5 mars 2019 la cinquième version de sa Clio, deuxième voiture la plus vendue d'Europe. Le design extérieur de la citadine n'est pas révolutionnaire, mais le constructeur auto mise surtout sur son "smart cockpit "pour séduire encore plus les clients.

 

Une plate-forme commune pour les véhicules de l'Alliance

Cette nouvelle Clio est équipée d'un écran tactile de 9,3 pouces afin d'accueillir "la nouvelle plate-forme multimodale du véhicule qui va être commune à l'ensemble des marques de l'Alliance (Renault-Nissan-Mitsubishi, NDLR)", déclare à L'Usine Digitale, Benoit Joly, directeur programme services et expert en connectivité. La plate-forme a également été pensée pour fonctionner sur des écrans 7 pouces. Un détail important puisque ce cockpit intelligent va se retrouver dans tous les véhicules.

 

 

Renault veut "faire de la voiture un véritable objet connecté", affirme Benoit Joly. Plus besoin d'introduire une carte SIM ou de réaliser une autre manœuvre, cette nouvelle plate-forme peut être mise à jour automatiquement. Une fois installée dans le véhicule, il est possible d'enregistrer différents profils avec leurs propres caractéristiques. Le véhicule peut donc être facilement utilisé par plusieurs personnes qui ont simplement à s'identifier pour que les systèmes électriques soient réglés automatiquement, comme la position du siège et des rétroviseurs, ou que la bonne playlist soit proposée.

 

Des systèmes d'aide à la conduite

L'ergonomie du système d'exploitation a été longtemps réfléchi. "Par exemple, il est facile de trouver la navigation, les options multimédia et téléphonie" sur cet écran, déclare Benoit Joly. Ces trois options étant les plus utilisées pendant la conduite, des boutons ont aussi été ajoutés sur le volant pour y accéder.

 

Le système de navigation proposé est celui de TomTom "enrichi de points d'intérêts Google et d'informations en temps réel", ajoute-t-il. Cela permet de trouver rapidement où se trouvent les stations essence, à quel prix est le carburant… Renault a aussi équipé sa nouvelle Clio de quelques ADAS (systèmes d'aide à la conduite automobile), comme le frein de parking électrique, le lane assist qui aide le conducteur à rester sur la bonne trajectoire... Ces ADAS peuvent être gérés directement depuis l'écran tactile.

 

Bientôt une application My Renault

Rien de très révolutionnaire dans ce smart cockpit. Mais Renault démocratise le véhicule connecté en équipant sa nouvelle Clio de ce système et en le mettant à la portée d'un plus grand nombre. Le constructeur français voit cette solution comme le fer de lance d'évolutions futures. Peut-être qu'un jour un assistant vocal viendra compléter les fonctionnalités proposées. En attendant, le constructeur va lancer son application My Renault en juin 2019 lors de la commercialisation de cette nouvelle Clio. "Ouverture des portes à distance, contrôle des feux, préparation du trajet, commande de la climatisation…", liste Benoit Joly, font partie des actions qui seront réalisables via cette application.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale