Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

German Bionic présente présente son nouvel exosquelette Cray X

German Bionic présente la nouvelle génération de son exosquelette. Celui-ci peut à la fois apporter une assistance active à la marche et soulager le dos lorsque des charges sont portées. Il offre jusqu'à 30 kg de support par levage et devrait être commercialisé par abonnement au début de l'année prochaine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

German Bionic présente présente son nouvel exosquelette Cray X
German Bionic présente présente son nouvel exosquelette Cray X © German Bionic

German Bionic lance son exosquelette de 5ème génération. Baptisé Cray X, cet exosquelette soutien désormais deux zones distinctes du corps grâce à son nouvelle fonctionnalité d'assistance active à la marche. La start-up allemande, qui a dévoilé Cray X le 13 décembre 2021, entend réaliser des démonstrations au CES de Las Vegas, qui se tient du 5 au 8 janvier 2022.

La start-up allemande, qui avait annoncé une levée de fonds de 20 millions de dollars en décembre 2020, avait séduit Samsung Catalyst Fund à cette occasion. Ont également contribué à cette série A : MIG AG, Storm Ventures, Benhamou Global Ventures, et IT Farm.

Soutien deux zones du corps
L'amélioration majeure sur cette 5ème génération, par rapport aux versions précédentes, est l'assistance active à la marche. German Bionic assure que son exosquelette est le premier de ce type à soutenir deux zones du corps grâce à cette nouvelle fonctionnalité. "Il fonctionne en poussant doucement les jambes vers l'avant lorsque les charges doivent être déplacées d'un point A à un point B, explique German Bionic. Il permet ainsi de réduire l'épuisement prématuré et de préserver le niveau d'énergie des travailleurs effectuant des tâches impliquant à la fois le levage et la marche".

La structure de Cray X est très légère car l'exosquelette est en fibre de carbone. Il offre jusqu'à 30 kg de support par mouvement de levage. Cela permet d'aider les salariés qui doivent porter de lourdes charges et protège leur bas du dos. Cette 5ème génération est également dotée d'une batterie plus puissante et son système de gestion de l'énergie a été repensé.
 


Une touche d'intelligence artificielle
Un assistant embarqué facilite le démarrage et l'utilisation du Smart Safety Companion, qui est le système d'alerte précoce. Concrètement, le Smart Safety Companion est doté de technologies d'intelligence artificielle qui permettent de mettre en place un système d'alerte en cas de mauvaises postures ou de levages incorrects. L'idée est de limiter les blessures en prévenant la fatigue et les erreurs éventuelles. "L'IA est à la base du développement en cours sur la technologie des exosquelettes et l'avenir de l'humain augmenté", a commenté Norma Steller, responsable IoT, German Bionic.

L'exosquelette peut facilement être connecté aux plateformes IoT ou tout autre système d'usine intelligente afin d'intégrer la gestion manuelle aux flux de travail. Cela permet d'avoir une analyse comparative automatisée par rapport aux KPI. La plateforme basée dans le cloud fourni également les données nécessaires pour entraîner les algorithmes de machine learning.

La start-up allemande revendique des clients comme BMW, Ikea et le spécialiste de la livraison DPD qui emploie 48000 personnes et livre 2 milliards de colis tous les ans. Le nouveau modèle d'exosquelette s'ouvre à d'autres champs d'applications puisqu'il est résistant à l'eau et à la poussière. German Bionic espère séduire des sites de construction, des entrepôts extérieurs et des usines automobiles. German Bionic entend débuter la commercialisation de son exosquelette en début d'année prochaine. Une commercialisation sous la forme d'un abonnement, rapporte TechCrunch, qui devrait s'élever à 499 dollars par mois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.