Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Glooko rachète la start-up française Diabnext pour créer un géant de la télésurveillance diabétique

Diabnext s'est fait avaler par l'Américain Glooko, spécialisé lui aussi dans la télésurveillance des personnes atteintes de diabète. Il souhaite avec ce rachat conquérir de nouveaux patients en France. Le montant de l'opération n'est pas connu.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Glooko rachète la start-up française Diabnext pour créer un géant de la télésurveillance diabétique
Glooko rachète la start-up française Diabnext pour créer un géant de la télésurveillance diabétique © MIT

L'entreprise américaine Glooko annonce ce 16 mars 2022 l'acquisition de Diabnext, une start-up française spécialisée dans la télésurveillance des personnes diabétiques. Elle commercialise des dispositifs connectés adaptables à tous les stylos et pompes à insuline. Grâce à un transmetteur Bluetooth, les données recueillies par ces capteurs sont directement envoyées dans une application mobile dédiée aux patients et aux professionnels de santé. Le montant du rachat n'a pas été communiqué. 

Enrichir le portefeuille
L'application de Diabnext vient ainsi compléter le portefeuille de solutions de Glooko. Situé à Palo Alto en Californie, ce dernier propose également une application mobile dédiée à la gestion au quotidien du diabète. Compatible avec 95% des dispositifs de surveillance, elle collecte et analyse les données pour fournir une analyse précise de la situation du patient et lui fournit des conseils. L'application a plus de trois millions d'utilisateurs dans 31 pays. 

L'équipe de Diabnext rejoint celle de Glooko au sein du bureau parisien de l'entreprise. La solution de Diabnext a vocation à être commercialisée en parallèle de celle de son acquéreur, précise le communiqué. Elle change néanmoins de nom et devient "Glooko XT".

Glooko veut faire partie d'ETAPES
A travers ce rachat, l'entreprise californienne souhaite élargir son offre en France. A ce titre, elle travaille actuellement sur le passage dans le droit commun du programme ETAPES (expérimentations de télémédecine pour l'amélioration des parcours en santé) du ministère des solidarités et de la santé. Il vise à encourager et soutenir le déploiement de projets de télésurveillance sur l'ensemble du territoire.

Le système de Diabnext avait notamment séduit les Hospices Civils de Lyon (HCL), le deuxième centre hospitalier universitaire de France. En effet, il a été choisi pour surveiller les patients de DIAB-eCARE, le premier centre dédié uniquement au diabète. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.