Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

GM et Lyft pourraient déployer des flottes de véhicules autonomes dès 2018

Vu ailleurs Selon Reuters, des milliers de Chevrolet Bolt autonomes seront testées dès 2018 aux Etats-Unis par Lyft, un service de transport à la demande dans lequel GM a investi en 2016.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

GM et Lyft pourraient déployer des flottes de véhicules autonomes dès 2018
GM et Lyft pourraient déployer des flottes de véhicules autonomes dès 2018 © Chevrolet

Qui sera le premier acteur à déployer un réseau de navettes sans conducteur ? Uber, Google, Tesla, Lyft, ou un nouveau venu ? Avec l'appui de General Motors, son actionnaire depuis janvier 2016, Lyft a ses chances. Le service de VTC américain pourrait déployer une flotte de milliers de Chevrolet Bolt autonomes dans plusieurs villes américaines à partir de 2018, selon les informations de Reuters.

 

Quel niveau d'automatisation ?

Toute la question est de savoir quel sera le niveau d'automatisation réel de ces véhicules. Nécessiteront-ils la présence d'un chauffeur apte à reprendre le contrôle en cas de problème ? Faudra-t-il que le passager remplisse ce rôle ? Il paraît en effet improbable que ces véhicules soient 100% autonomes dès l'an prochain, à moins d'opérer dans des zones balisées et sur des parcours prédéfinis.

 

Il faudra attendre pour connaître les détails de cette expérimentation à grande échelle, car ni Lyft ni GM ne souhaitent commenter l'information de Reuters. Le constructeur automobile se contente de répéter qu'il travaille à un réseau de véhicules autonomes qui pourrait arriver "plus tôt qu'on ne le pense". Donc avant 2020, date à laquelle convergeront tous les projets de véhicules autonomes des grands constructeurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media