Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

GM va mettre l'intelligence artificielle Watson d'IBM dans ses véhicules

General Motors va intégrer Watson d'IBM à son assistant de bord Onstar, pour apporter davantage d'informations contextuelles (et commerciales) aux conducteurs.
mis à jour le 27 octobre 2016 à 12H31
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

GM va mettre l'intelligence artificielle Watson d'IBM dans ses véhicules
GM va mettre l'intelligence artificielle Watson d'IBM dans ses véhicules © GM

L'assistant cognitif Watson d'IBM continue à s'intégrer dans les produits du quotidien. Après s'être invité dans des montres, des lave-vaisselle, des jouets, des robots, il va arriver, dès 2017, dans les véhicules de la marque américaine General Motors. Le constructeur va doter son assistant intelligent OnStar (présent sur l'écran de bord ou via une application mobile) de nouveaux pouvoirs grâce aux facultés d'intelligence contextuelle apportées par Watson. Ensemble, les deux partenaires ambitionnent de créer la "première plate-forme de mobilité cognitive pour l'automobile".

 

suggestions personnalisées (et sponsorisées)

OnStar était déjà capable de suggérer des points d'intérêt situés à proximité du véhicule, comme des stations-services ou des banques, ou de prévenir les secours en cas d'accident. L'ajout de Watson va permettre à cet assistant connecté de devenir encore plus intelligent et pertinent. Par exemple, calculer le trajet le plus économe en énergie lorsque le réservoir est presque vide ; créer des radios personnalisées pour le conducteur et le passager ; suggérer d'aller chez le garagiste si une panne risque de subvenir ; donner des conseils de conduite en cas de conditions météorologiques difficiles... Grâce au machine learning, OnStar Go, déployé début 2017 aux Etats-Unis, sera de plus en plus intelligent kilomètre après kilomètre et comprendra de mieux en mieux les habitudes du conducteur.

 

GM veut ainsi offrir des services personnalisés aux conducteurs. C'est fort louable. Mais le constructeur veut aussi proposer à des marques partenaires de diffuser des offres commerciales à ses clients. De la publicité native, basée sur la géolocalisation et les habitudes du conducteur. GM pourra vendre ces interactions entre des marques et les conducteurs de ses véhicules connectés. Des restaurants, cinémas, supermarchés, hôtels, pourront ainsi cibler plus efficacement les consommateurs en connaissant finement leurs habitudes et leurs déplacements. Mastercard (avec un système de paiement à bord), ExxonMobil , iHeart radio, Parkopedia font partie des premiers partenaires de la marque.

 

les conducteurs donneront-ils le feu vert ?

La marque précise bien que ces services connectés seront proposés uniquement si le conducteur l'autorise. Les automobilistes seront-ils prêts à partager leurs données de déplacements avec des tiers ? C'est l'un des challenges que devra surmonter GM, constructeur qui dispose du plus grand nombre de véhicules connectés dans le monde.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale