Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

GoCardless lève 75 millions de dollars pour développer sa solution de virement bancaire automatisé

Levée de fonds La start-up britannique GoCardless a annoncé ce lundi 18 février 2019 une nouvelle augmentation de capital afin de développer sa solution d’automatisation de virement bancaire à l’international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

GoCardless lève 75 millions de dollars pour développer sa solution de virement bancaire automatisé
GoCardless lève 75 millions de dollars pour développer sa solution de virement bancaire automatisé © Gocardless

Dirigé par les nouveaux investisseurs Adams Street Partners, GV (ex-Google Ventures) et Salesforce Ventures, ainsi que par les investisseurs historiques (Accel, Balderton Capital, Notion Capital et Passion Capital), le nouveau tour de table annoncé par GoCardless le 18 février 2019 s’élève à 75 millions de dollars, soit 66,4 millions d’euros. Cet investissement de série E, qui porte le montant total des sommes levées à 123 millions de dollars (près de 109 millions d’euros), permettra à la start-up britannique de développer sa plateforme de paiement bancaire sur d’autres marchés comme l’Amérique du Nord, le Moyen-Orient et l’Asie-Pacifique.

 

18% des paiements mondiaux sont récurrents

Positionnée sur l’offre de services bancaires aux entreprises, GoCardless a mis au point une plateforme d’automatisation des paiements récurrents, qui représente selon elle 18% des paiements mondiaux, quels que soient le pays de l’entreprise et la devise de la transaction. Elle est née d’un constat simple : "la très forte multiplication des abonnements et des plateformes en mode SaaS au niveau mondial, la demande de solutions de paiement récurrent en ligne explose, alors que le marché ne propose à ce jour aucune solution suffisamment simple", explique-t-elle.

 

Créée en 2011 par Hiroki Takeuchi, un ancien analyste passé chez McKinsey, la solution centralise et automatise les données de paiement permanent et permet de "résoudre les problèmes de trésorerie causés par des retards de paiement", précise-t-elle dans un communiqué. Après avoir collecté les fonds via sa plateforme, qui s’intègre aux différents logiciels de comptabilité, elle permet, outre la gestion automatique des virements, la mise à jour automatique de factures et de rapports d’échelonnement. La start-up a en effet ouvert sa plateforme aux règlements de factures, d'abonnements, adhésions et acomptes. Objectif : "construire le premier réseau mondial de paiements de banque à banque", résume-t-elle.

 

10 000 clients visés en France

GoCardless revendique à date 40 000 comptes professionnels. En France, 1 500 professionnels ont adopté la solution. La start-up vise 10 000 sociétés clientes d'ici deux à trois ans sur le marché français. Elle précise par ailleurs traiter 10 milliards de dollars de paiements chaque année. Elle est notamment utilisée par TripAdvisor, The  Guardian ou Quandoo, plateforme de réservation de restaurants.

Cette levée de fonds suit une longue série d’investissements réalisés dans les start-up britanniques, comme Starling Bank, preuve du dynamisme du secteur outre-Manche.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale