Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"GoFast" partage les données de l’entreprise en un temps record

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’éditeur de logiciel d’entreprise haut-savoyard CEO-Vision a conçu une plateforme collaborative pour en finir avec la surcharge de mails et le désordre informatique dans les entreprises. Cet outil, rapide à installer, fonctionne comme un moteur de recherche et repose sur un stockage intelligent et centralisé des données.

GoFast partage les données de l’entreprise en un temps record
Plateforme de gestion et de maîtrise de l’information GoFast © CEO-Vision

CEO-Vision, une start-up installée dans la Technopole d’Archamps (Haute-Savoie), à la frontière franco-suisse, a mis au point une plateforme novatrice de gestion et de maîtrise de l’information, baptisée GoFast (en français : aller vite). Cette plateforme collaborative, qui n’a rien à voir avec une pratique liée au grand banditisme, permet à l’entreprise de rationnaliser et de maîtriser l’information actuellement éparpillée (emails, serveurs de fichiers, intranet, etc.).

"Le temps passé par les collaborateurs à chercher l’information coûte très cher à l’entreprise, 30 % à 40 % de temps et plusieurs milliers d’euros par an et par salarié selon des études américaine, explique Christopher Potter, fondateur et dirigeant de CEO-Vision. Face à la surcharge de mails et de fichiers, l’information pertinente est noyée. Notre plateforme corrige ces défauts." La plateforme GoFast comprend un moteur de recherche puissant et un système de stockage intelligent et centralisé des données (fichiers, mails, etc.), les versions précédentes d’un fichier étant toujours disponibles afin d’éviter les envois de mails à répétition. Les collaborateurs concernés travaillent sur le même document, de la même version, stocké au même endroit.

"Nous avons pris le meilleur de chaque technologie open source"

La plateforme GoFast se positionne à la croisée des technologies GED (gestion électronique documentaire) et d’intranet d’entreprise, couplées aux logiciels standards de l’entreprise. Sa particularité est d’être développée avec des technologies open source reconnues : portail (Dupral), gestion électronique de documents (Alfresco), moteur de recherche, annuaire, catégorisation, etc. Par ailleurs, la plateforme peut être ouverte en extranet aux partenaires et fournisseurs de l’entreprise.

"Nous avons pris le meilleur de chaque technologie open source pour asseoir notre crédibilité et la pérennité de notre offre, précise Christopher Potter. Contrairement à notre principal concurrent, Microsoft SharePoint, l’installation et le démarrage de la plateforme ne nécessitent qu’une journée." L’éditeur de logiciels d’entreprise CEO-Vision affiche une politique de prix offensive, deux à dix fois moins chère que ses concurrents.

La start-up a été créée en 2010 par Christopher Potter, ancien directeur des plateformes internet Bourse du groupe Crédit Agricole. Après deux ans de conception, la plateforme GoFast a été testée par Botanic et Aveo (filiale du Crédit Agricole), avant d’être commercialisée en juin 2013. Elle est notamment utilisée par Lablabo, la banque Houdart, Neovia Retraite et la Technopole d'Archamps. Après un chiffre d’affaires estimé à 100 000 euros en 2013, l’objectif est de réaliser 150 à 200 000 euros en 2014 et d’atteindre le million d’euros dans les cinq ans. CEO-Vision emploie cinq personnes.

Dorothée Thénot

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale