Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google a failli acheter Tesla début 2013

Un biographie d'Elon Musk à paraître en mai aux  Etats-Unis révèle que l'entrepreneur a été à deux doigts de vendre son entreprise à Google, en mars 2013.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google a failli acheter Tesla début 2013
Google a failli acheter Tesla début 2013 © Tesla Motors

Google aurait pu profiter du démarrage poussif de Tesla en 2013 pour racheter l'entreprise. L'information est révélée par le journaliste américain Ashlee Vance de Bloomberg Business Week, auteur d'une biographie d'Elon Musk sous-titrée "Tesla, Space X et la quête d'un futur fantastique".

C'est en mars 2013 que le patron de Space X a engagé des discussions avec Google, par l'intermédiaire de son ami Larry Page. Le constructeur automobile traverse alors une mauvaise passe. Le bouche à oreille n'a pas très bon autour de son produit, touché par des bugs de jeunesse. Il a du mal à transformer les pré-commandes en achats fermes et définitifs.

Tesla manque de ressources pour développer les équipements que lui réclament les clients. Résultat : l'entreprise est au bord de la banqueroute. Elon Musk demande même aux cadres de chaque département (ingénierie, design finance  ressources humaines) d'appeler les clients n'ayant pas encore validé leur commande pour tenter de les convaincre, raconte Ashley Vance. "Si nous ne livrons pas ces voitures, on est foutus", lâche alors Musk.

11 milliards de dollars dans la balance

Parallèlement, celui-ci met au point un plan de secours, au cas où la situation empire. Il joint alors Larry Page lors de la première semaine de mars 2013, et lui propose de racheter l'entreprise pour environ 6 milliards de dollars et d'investir 5 milliards de plus dans l'outil de production. Musk veut s'assurer que son bébé ne sera pas jeté avec l'eau du bain, et garantir la pérennité du projet. Il insiste pour en garder les commandes au moins 8 ans.

Ces demandes ont fait échouer les négociations, et le travail des équipes de Tesla a fini par payer : en mai 2013, l'entreprise a finalement annoncé, contre toute attente, ses premiers bénéfices et sa valorisation a rapidement grimpé. Google est sans doute passé à côté d'une belle opportunité à l'époque, et doit s'en mordre les doigts... Depuis, Apple a montré de l'intérêt pour Tesla... mais l'entreprise n'a plus besoin d'un sauveur.

Lire l'article "Elon Musk had a deal to sell Tesla to Google in 2013", sur le site Bloomberg Business

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale