Google a lancé un nouvel algorithme pour son moteur de recherche

MENLO PARK, Californie (Reuters) - Google a remanié l'algorithme de son moteur de recherche sur internet afin de le rendre capable de traiter des requêtes plus complexes et plus longues des internautes.

Partager

L'algorithme, dont le nom de code est "Hummingbird" (colibri), a été lancé il y a environ un mois, a déclaré jeudi à la presse Amit Singhal, vice-président du premier moteur de recherche sur internet.

Actuellement, cet algorithme traite 90% des requêtes effectuées depuis le site de Google à travers le monde.

Pour suivre l'évolution dans les usages d'internet, Google cherche à s'éloigner des opérateurs "booléens" traditionnels (et, ou, +, -) et des systèmes de mots-clés afin d'apporter des réponses plus pertinentes à des requêtes plus complexes.

"Hummingbird" est la réponse du groupe pour faire correspondre le sens des requêtes avec celui des documents sur internet, a déclaré Amit Singhal, depuis le garage à Menlo Park (en Californie) où les fondateurs de Google Larry Page et Sergey Brin ont conçu en 1998 le moteur de recherche.

Alexei Oreskovic, Claude Chendjou pour le service français, édité par Pierre Sérisier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS