Google abandonne sa plate-forme de réalité virtuelle Daydream

Fin de la rêverie pour Google en matière de réalité virtuelle. En marge de l’annonce de son smartphone Pixel 4, l’entreprise a révélé qu’elle arrêtait la commercialisation du Daydream View, la VR sur smartphone ayant été supplantée par les casques autonomes… de Facebook.

Partager
Google abandonne sa plate-forme de réalité virtuelle Daydream

Google présentant ses nouveaux produits le 15 octobre 2019, à commencer par son dernier smartphone, le Pixel 4. Détail parmi les annonces : ce dernier ne sera pas compatible avec le Daydream View, l’accessoire pour smartphone qu’avait sorti Google en 2016 en réponse au succès du Gear VR de Samsung et Facebook. Google a, en parallèle, révélé qu’il arrêtait la commercialisation de cet accessoire. Le magasin d’application reste cependant ouvert dans l’immédiat pour les utilisateurs existants.

Rien de bien surprenant à tout cela quand on sait que le Gear VR est lui-même en fin de course. Ces accessoires ont été supplantés par les casques tout-en-un, qui offrent une expérience utilisateur supérieure en tous points. Mais là aussi, les efforts de Google en la matière sont au point mort. Seul un constructeur, le fidèle Lenovo, l’a suivi dans l’aventure avec le Mirage Solo, et ce sans rencontrer beaucoup de succès. Aucun autre appareil n’est prévu pour le moment.

Daydream n'a jamais vraiment eu de succès, Google étant arrivé trop tard et avec trop peu de moyens sur ce marché. Facebook a remporté cette bataille avec ses Oculus Go et Oculus Quest, un résultat logique étant donné ses investissements conséquents dans ces technologies. Google, de son côté, avait plutôt fait office de suiveur. Le géant de la recherche se concentre désormais sur ses applications de réalité augmentée pour smartphones.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS