Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google achète le fabricant de smartwatch Wimm et prend la concurrence de court

Google a acheté Wimm Labs en secret en 2012, un fabricant de smartwatch fonctionnant sur Android, et laisse penser qu'une montre intelligente ne saurait tarder.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google achète le fabricant de smartwatch Wimm et prend la concurrence de court
Google achète le fabricant de smartwatch Wimm et prend la concurrence de court © Bostwickenator - C.C.

Alors que tous les yeux sont rivés sur Samsung à l'approche du lancement de sa Galaxy Gear le 4 septembre, Google prend de court la concurrence avec la révélation de l'achat du fabricant de smartwatch Wimm Labs. L'acquisition avait été faite secrètement en 2012, et GigaOM l'a annoncée avant une confirmation officielle de Google, qui n'a pas donné plus de détails.

Outre la montre intelligente de Samsung, dont les images d'un prototype ont été divulguées en ligne, la iWatch d'Apple reste très attendue, sans qu'aucune date n'ait été précisée. Avec Google dans la bataille, la compétition entre les géants de la tech - Sony et Microsoft sont aussi sur le coup - pour conquérir le marché des accessoires intelligents s'annonce féroce.

Au moment de l'acquisition en 2012, Wimm Labs avait simplement fermé ses activités et expliqué sur son site : "durant l'été 2012, Wimm Labs a démarré une relation exclusive et confidentielle concernant notre technologie et a cessé de vendre son Developer Preview Kit (...) ". La rumeur courait qu'Apple avait mis la main sur la start-up. C’est finalement son concurrent de Mountain View qui avait conquis l’entreprise.

Des "mini applications" indépendantes sur Android

En 2011, la société avait créé sa propre smartwatch fonctionnant sur Android appelée Wimm One et une plateforme Android pour les développeurs sur la "wearable tech". L'intérêt pour Google ? Il ne s'agit pas simplement d'un appareil, avec un nombre d'applications limité, mais plutôt d'un véritable programme à l'intention des développeurs d'applications tierces, qui peuvent créer des "micro applications" pour l'objet.

Différente d'un téléphone mobile, la smartwatch doit fournir des applications qui fonctionnent indépendamment du mobile et apportent une plus-value intrinsèque. Le magasin d'applications de Wimm comportait, avant sa fermeture inopinée, un manager de listes de tâches, une appli permettant de comptabiliser ses résultats au golf et une autre pour payer son café Starbucks.

Google a renoncé à créer sa propre smartwatch dans son laboratoire X. Un tel projet aurait pu prendre des années. Le géant du web pourrait finalement dévoiler un objet rapidement, surtout que plusieurs employés de Wimm ont rejoint l'équipe d'Android. Par ailleurs, le co-fondateur d'Android, Andy Rubin, avait quitté le navire en mars pour rejoindre un projet Google "secret".

Google a déjà mentionné plusieurs fois dans le passé l'importance d'Android comme système d'opération pour de nombreux objets connectés au-delà des téléphones : télévisions, voitures, puis Glass. A défaut de créer sa propre montre, Google pourrait également développer une version spécifique d'Android à l'intention des montres intelligentes. Quoi qu'il en soit, la bataille pour ce nouveau marché de la "wearable tech" s'annonce fascinante.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale