Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google acquiert la start-up Pointy pour mieux informer les internautes des stocks en magasin

Google s'est offert Pointy, une jeune pousse irlandaise spécialisée dans la numérisation du stock pour les PME ne disposant pas de boutique en ligne. Grâce à un boîtier, les commerçants peuvent afficher leur restant de produits dans le moteur de recherche. Le but est d'inciter les internautes à pousser les portes du commerce physique.   
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google acquiert la start-up Pointy pour mieux informer les internautes des stocks en magasin
Google acquiert la start-up Pointy pour mieux informer les internautes des stocks en magasin © Pointy

Google poursuit ses incursions dans l'e-commerce, mais cette fois-ci pour valoriser les commerces physiques locaux. La firme américaine annonce, le 14 janvier 2020, l'acquisition de Pointy. Cette start-up irlandaise propose aux petits commerçants d'afficher leur stock d'articles disponibles en magasin dans les résultats du moteur de recherche. Les sociétés n'ont pas divulgué les conditions financières de l'accord mais, d'après TechCrunch, le montant de l'opération est de 147 millions d'euros. L'accord final devrait être conclu dans les prochaines semaines.

 

Inciter les internautes à venir dans le commerce physique

"Google s'est depuis longtemps engagé à aider les petites entreprises à croître et à prospérer en ligne", a affirmé Peter Chane, directeur des solutions pour PME chez Google. Cette acquisition ne fait qu'acter le rapprochement qui s'était déjà opéré entre la firme de Mountain View et la jeune pousse suite à la signature d'un accord en 2018. Pointy permet aux PME d'afficher leur stock d'articles disponible dans la section "voir ce qui est en magasin" ("see what's in store") dans le moteur de recherche. L'objectif est d'inciter les internautes à pousser les portes du commerce physique pour consommer.

 

 

Pointy peut être installé sur le terminal de point de vente

La solution est simple : les commerçants n'ont qu'à connecter le petit boitier bleu à leur lecteur code-barres. Le matériel coût 700 dollars (628 euros) mais les retailers peuvent aussi simplement installer l'application sur leur terminal de point de vente. En effet, Pointy est compatible avec Square, Clover, WooPOS, BestRx et CashRx POS.

 

La jeune pousse irlandaise se félicite de travailler avec déjà 10% des retailers physiques aux Etats-Unis, notamment dans le secteur des jouets, mais espère "créer des services encore meilleurs à l'avenir avec les ressources et le soutien de Google". De son côté, le géant technologique entend accroître le nombre de retailers pour "aider davantage les petits commerçants locaux".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media