Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google annule son prochain Pixelbook et abandonne le marché des PC portables

Vu ailleurs The Verge rapporte que le projet de développement d'un futur ordinateur Pixelbook a été annulé par Google, et que l'équipe a été dissoute. C'est le Xème épisode des revirements stratégiques de Google dans le domaine du hardware.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google annule son prochain Pixelbook et abandonne le marché des PC portables
Google annule son prochain Pixelbook et abandonne le marché des PC portables © Google

Il n'y aura pas de nouveau Pixelbook en 2023. Selon les informations de The Verge, Google a annulé le lancement de son nouveau modèle d'ordinateur portable, pourtant bien avancé, et dissout l'équipe en charge de son développement, signant la fin de ses ambitions hardware sur ce marché.

Le développement de Chrome OS, le système d'exploitation qui équipe tous les "Chromebooks", n'est pas affecté par cette décision. La fin de ce projet fait partie des mesures d'économie prises par l'entreprise pour s'adapter à la conjoncture économique. Le patron Sundar Pichai avait averti qu'il redéfinirait les priorités, et les Pixelbook n'en font manifestement par partie.

Il faut dire que ces appareils "premium" n'ont jamais connu un grand succès commercial, et que les Chromebooks proposés par les constructeurs tiers ont gagné en qualité au fil des ans, rendant cet effort de Google un peu superflu.
 

un marché des chromebooks en berne

Le premier Pixelbook était sorti en 2017, mais le premier PC de Google, le Chromebook Pixel, remonte à 2013. Comme les smartphones de la gamme Pixel fonctionnant sous Android, ces ordinateurs étaient voués à servir de vitrine technologique pour Chrome OS afin de stimuler l'innovation chez les constructeurs tiers (Dell, HP, Lenovo, Asus, Acer, Samsung). De ce point de vue, on peut dire qu'ils ont réussi.

En revanche, contrairement aux smartphones Pixel, qui dans leurs versions haut de gamme présentent plutôt de bons rapports qualité prix, avec notamment des capacités saluées en photo, le positionnement prix des Pixelbooks les rendaient peu compétitifs vis-à-vis de la concurrence, sur un marché des Chromebooks évoluant surtout dans l'entrée et le moyen de gamme.

Ces PC portables sont notamment populaires dans le monde de l'éducation, et chez les étudiants. Mais le marché des Chromebooks n'est pas porteur cette année. Sur un marché des PC en recul d'environ 10%, Gartner anticipe des ventes en recul de 30% pour ces machines en 2022.

cap sur la pixel watch, et retour dans les tablettes

Le positionnement prix n'est pas le seul domaine où la stratégie de Google manque de lisibilité. Sa stratégie dans le hardware a toujours été erratique. En 2019, l'entreprise affirmait qu'elle abandonnait le marché des tablettes pour se consacrer aux ordinateurs portables. Résultat, trois ans plus tard, elle va revenir sur le marché des tablettes (en 2023) et met fin au développement des laptops… Google a également arrêté son projet Google Glass, lancer puis arrêté Daydream dans la réalité virtuelle, avant de finalement préparer un retour avec un projet de lunettes de réalité augmentée.

L'abandon des PIxelbooks ne signe en tout cas pas la fin du hardware made in Google. La société de Mountain View s'apprête au contraire à lancer cet automne sa première montre connectée maison, la Pixel Watch, qui fonctionnera sous Wear OS. Et la prochaine gamme de smartphones Pixel 7 est attendue en octobre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.