Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google riposte en justice contre Epic Games pour le système de paiement de Fortnite

Vu ailleurs Google exige d'Epic Games le versement de dommages et intérêts pour avoir violé les conditions d'utilisation du Play Store en instaurant un système de paiement alternatif dans Fortnite. Apple a introduit une demande similaire et a gagné. Cette situation pousse Epic Games à se diversifier ses activités. Un film sur l'univers de son jeu à succès serait en préparation. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google riposte en justice contre Epic Games pour le système de paiement de Fortnite
Google riposte en justice contre Epic Games pour le système de paiement de Fortnite © Josué Hoehne/Unplash

Après Apple, c'est Google qui hausse le ton face à Epic Games, éditeur du jeu à succès Fortnite. Dans une plainte, dont le contenu a été révélé par ZDNet ce mardi 12 octobre, il l'accuse d'avoir violé le contrat les liant en introduisant une méthode de paiement alternative via une mise à jour Android sur Fortnite.

Google veut être remboursé
"Epic s'est enrichi injustement sur le dos de Google", peut-il lire dans la plainte. Par conséquent, la firme de Mountain View cherche à obtenir le manque à gagner, c'est-à-dire les sommes qui ont échappé à la taxe de 30%.

Comme Apple, Google impose des restrictions extrêmement sévères sur la monétisation des applications sur Play Store. Il prélève 30% du prix de chaque application et oblige les entreprises à utiliser son propre système de paiement pour les achats qui ont lieu directement dans les applications (In-app purchase).

Dans le cas de Fortnite, le téléchargement de l'application est gratuit et la monétisation se fait dans l'application. Ainsi, en instaurant une méthode de paiement alternative, la taxe de 30% sautait permettant d'économiser 20% sur l'achat des crédits en ligne pour les joueurs. Or, cette pratique est interdite ce qui a provoqué une expulsion de l'application du store de Google. 

Une position monopolistique critiquée
Cette contre-attaque intervient plus d'un an après le dépôt d'une plainte par Epic Games. Il accusait Apple et Google d'abuser de leur situation de monopole en appliquant une politique de monétisation agressive envers les développeurs tiers de leurs boutiques d'application. 

Face à Apple, la justice californienne a jugé que les développeurs devaient être autorisés à intégrer des liens pour rediriger leurs utilisateurs vers d'autres systèmes de paiement. En revanche, Epic Games a été reconnu coupable d'avoir violé les conditions de l'App Store en instaurant un dispositif alternatif. Il a décidé de faire appel. 

Un futur film Fortnite ?
Les procédures sont donc loin d'être terminées. Apple refuse d'ailleurs de réhabiliter Fortnite sur son store jusqu'à la fin du litige, ce qui pourrait prendre près de cinq ans. Face à cette situation, Epic Games souhaiterait se diversifier et envisagerait de lancer une division dédiée au divertissement, d'après The Information. Un film consacré à l'univers de Fortnite serait déjà en discussion.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.