Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google aurait envisagé de quitter les Etats-Unis après le scandale de la NSA

Google aurait longuement hésité à déplacer ses serveurs et à quitter les Etats-Unis. C'est Eric Schmidt, le PDG de Google qui l'a annoncé à l'occasion du sommet annuel du Paley Media Center à New-York. La firme, éclaboussée par le scandale de l’espionnage illégal de l’Agence Nationale de Sécurité (NSA), a décidé de rester aux Etats-Unis... pour lutter contre les programmes de surveillance.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google aurait envisagé de quitter les Etats-Unis après le scandale de la NSA
Google aurait envisagé de quitter les Etats-Unis après le scandale de la NSA © Flickr c.c. - World Economic Forum

C'est le site spécialisé CNBC qui a noté l'aveu : le PDG de Google, Eric Schmidt aurait, un temps, songé à déplacer ses serveurs hors des États-Unis pour échapper à la débâcle de la NSA. C'est le patron de Google en personne qui le confesse lors de son intervention au sommet annuel du Paley Media Center, le 22 novembre 2013 avant d'expliquer qu'il a choisi de rester pour... mener sa lutte contre les programmes de surveillance.

"Nous avons pensé à partir mais il est impossible pour Google de quitter les États-Unis, bien que ce soit attrayant. Les raisons pour lesquelles nous avons voulu partir sont simples : les entreprises américaines sont soumises à ces règles édictées par la 'Foreign Intelligence Surveillance Act' ou le 'Patriot Act' et cette surveillance pose un vrai problème", a déclaré Schmidt.

Souvent rappelé à l'ordre quant à ses politiques de confidentialité, Google a cherché à redorer son blason. Le 18 juin 2013, le géant du web a demandé à la "Foreign Intelligence Surveillance Court" l’autorisation de publier le nombre de requêtes que lui adressent les différents services de renseignement américains. Le 30 septembre, la Justice a rejeté a rejeté cette demande.

Intervention complète d'Eric Schmidt au Paley Media Center

Wassinia Zirar

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

quenelle
29/11/2013 18h20 - quenelle

Foutaises on essaie de recredibiliser des sociétés comme Google qui bafouent nos droits un peu plus chaque jour

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media