Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google Cloud s'allie à AT&T pour développer l'edge computing dans le cadre de la 5G

Google Cloud annonce avoir noué un partenariat avec l’opérateur télécoms américain AT&T pour permettre aux données d’être traitées en périphérie de réseau, une technique rendue possible par la 5G. De quoi fournir une latence plus faible, nécessaire à des cas d'usage comme la télémédecine ou la conduite autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google Cloud s'allie à AT&T pour développer l'edge computing dans le cadre de la 5G
Google Cloud s'allie à AT&T pour développer l'edge computing dans le cadre de la 5G © Flickr / Mike Mozart

Google Cloud a annoncé jeudi 5 mars 2020 s’allier avec le premier opérateur télécoms américain en nombre d’abonnés, AT&T, pour développer de nouvelles technologies informatiques pour la 5G. Grâce à l’edge computing, notamment, les deux entités veulent "exécuter des applications au plus près des utilisateurs finaux". Certaines opérations comme l’analyse des données se feront en périphérie de réseau, sans avoir à transiter jusqu'à un datacenter lointain comme aujourd’hui. Un tour de force permis par la nouvelle norme de téléphonie mobile.

 

PENSé POUR LES USAGES PROFESSIONNELS

A date, le réseau 5G d’AT&T couvre 80 millions de personnes sur le territoire américain. Mais l’intérêt même de l’edge computing est davantage à trouver au niveau des entreprises, qui pourraient l’utiliser pour traiter de grandes quantités de données générées par les objets connectés – qui peuplent de plus en plus toutes sortes de bâtiments d’entreprise, du bureau à l’usine. Dans les faits, cette technologie doit permettre de compenser les difficultés du cloud à ingérer de grandes quantités de données (qui requièrent une bande passante toujours plus élevée) avec une faible latence. La latence est un critère sine qua non pour les applications critiques comme la télémédecine ou la conduite autonome. C’est la raison pour laquelle le cabinet de conseil Gartner a estimé que "75% des données seront analysées en dehors du cloud traditionnel d’ici à 2025".

 

"Notre partenariat de co-innovation avec AT&T vise à multiplier les solutions associant la 5G et l’edge computing dans le but de répondre à une grande diversité de cas d'utilisation. De quoi générer une réelle valeur commerciale dans des secteurs aussi variés que la vente au détail, la fabrication, les jeux et plus encore", a déclaré par voie de communiqué Thomas Kurian, directeur général de Google Cloud. Dans le détail, l’accord passé entre les sociétés américaines intègre des volets quant à l’intelligence artificielle et au machine learning. A noter qu’AT&T a commencé à déployer, jeudi, son réseau "5G+", basé sur les ondes millimétriques (mmWaves). Une technologie qui accélérera encore la connectivité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media