Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google construit des prototypes de véhicules sans conducteur

Actus Reuters Google va construire des prototypes de voitures sans volant et sans pédales d'accélérateur ou de frein, une nouvelle étape dans la mise en oeuvre de ses ambitions dans le domaine de l'automobile sans conducteur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google construit des prototypes de véhicules sans conducteur
Google construit des prototypes de véhicules sans conducteur © Google

Jusqu'ici, les Google car prenaient les traits de véhicules existants. Désormais, elles ont droit à leur propre  carrosserie. Ces petites voitures électriques à deux places, dont la forme rappelle celle de la Smart, seront construites en partenariat avec des entreprises du secteur automobile, a expliqué Sergey Brin, cofondateur de Google, lors de la conférence "Code" en Californie. Google prévoit d'en construire jusqu'à 200 exemplaires dans un premier temps et espère que ces véhicules circuleront dans plusieurs villes d'ici quelques années, a-t-il ajouté.

sans volant ni pédales

Le géant des services internet travaille depuis 2009 à la conception de voitures automatiques en équipant de capteurs lasers et de radars des véhicules existants comme la Prius de Toyota ou certains modèles de Lexus, la marque haut de gamme du constructeur japonais. Mais alors que ces véhicules expérimentaux nécessitent toujours la présence d'un être humain sur le siège du conducteur, les prototypes en préparation seront totalement autonomes, et ne possèdent ni volant, ni pédales. Sergey Brin a refusé de dire si Google prévoyait de construire et de commercialiser lui-même ces nouveaux véhicules, expliquant simplement que le groupe allait "travailler avec des partenaires".

40 km/h maximum

Les voitures sans conducteur ne roulent pour l'instant qu'à une vitesse maximale de 40 kilomètres/heure mais Sergey Brin a assuré que rien n'empêchait de viser à terme une vitesse de 160 km/h. "D'ici quelques années, j'espère que nous dépasserons les normes de sécurité que nous avons établies, qui sont nettement plus sûres que celles correspondant à un conducteur humain", a-t-il dit. Quelques Etats américains, dont la Californie et le Nevada, ont adopté des réglementations autorisant des essais de voitures sans conducteur sur la voie publique.

Avec Reuters (Alexei Oreskovic, Marc Angrand, Benoît Van Overstraeten)

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media