Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google et YouTube interdisent la promotion et la monétisation des contenus climatosceptiques

Après les contenus antivax, YouTube et sa maison mère Google s'attaquent aux propos climatosceptiques en interdisant leur monétisation, et en bannissant les publicités qui en font la promotion. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google et YouTube interdisent la promotion et la monétisation des contenus climatosceptiques
Google et YouTube interdisent la promotion et la monétisation des contenus climatosceptiques © Christian Wiediger/Unsplash

Google et sa filiale YouTube durcissent leurs règles relatives aux contenus niant l'existence du changement climatique. Dorénavant, ils interdisent la monétisation et la publicité pour des contenus qui "contredisent le consensus scientifique bien établi sur l'existence et les causes du changement climatique", détaille le numéro un de la publicité en ligne dans un post adressé aux annonceurs publié le 7 octobre 2021. 

"Les annonceurs ne souhaitent tout simplement pas que leurs annonces apparaissent à côté de ce contenu. Et les éditeurs et les créateurs ne souhaitent pas que des publicités faisant la promotion de ces revendications apparaissent sur leurs pages ou vidéos", justifie la firme de Mountain View.  

Les travaux du Giec utilisés comme source
Dans le détail, sont concernés les contenus faisant référence "au changement climatique comme une blague ou une arnaque". Sont également interdites "les allégations niant que les tendances à long terme montrent que le climat mondial se réchauffe", ainsi que celles "niant que les émissions de gaz à effet de serre ou l'activité humaine contribuent au changement climatique".

Pour délimiter les contenus illicites, Google explique s'être reposé sur les travaux du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), qui publie des rapports évaluant l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes et ses impacts.

Les contenus antivax interdits sur YouTube
Google est régulièrement critiqué pour sa mauvaise modération des contenus. Mais les choses commencent donc doucement à changer. Il y a quelques jours, sa filiale YouTube a durci sa politique et a annoncé qu'elle bloquait désormais les contenus de désinformation relatifs à tous les vaccins approuvés par le consensus scientifique et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.