Google fait appel de la décision de la Cnil

Le géant américain de l'internet Google a annoncé le 15 janvier avoir fait appel de la sanction de la Cnil prononcée le 8 janvier à son égard. Elle prévoit une amende de 150 000 euros pour manquement de conformité au droit français de sa politique de confidentialité des données sur internet.

Partager
Google fait appel de la décision de la Cnil

La réaction de Google à la sanction de la Cnil était prévisible. Le 15 janvier, le groupe internet américain a annoncé son intention de faire appel de la décision de la Commission nationale de l'informatique et des libertés prononcée à son égard le 8 janvier dernier.

"Nous nous sommes pleinement impliqués tout au long des échanges avec la Cnil afin d'expliquer notre politique de confidentialité et la façon dont elle nous permet de créer des services plus simples et plus efficaces. Nous faisons appel de sa décision", a indiqué un porte-parole du groupe américain à l'AFP.

Recours en référé devant le Conseil d'Etat

Google a écopé d'une amende de 150 000 euros, ainsi que de l'obligation de publier un communiqué relatif à cette décision sur la page d'accueil de google.fr pendant 48 heures.

Le contentieux entre la Cnil et Google fait suite à la décision du géant américain de fusionner, en mars 2012, les différentes règles de confidentialité applicables à une soixantaine de ses services, dont Google Search, YouTube, Gmail, Picasa, Google Drive, Google Docs, Google Maps.

Selon le quotidien Le Figaro dans son édition du 15 janvier, en réponse à la sanction de la Cnil, Google aurait déposé un recours en référé devant le Conseil d'État, ainsi qu'un recours sur le fond. Un recours suspensif, qui l'autorise donc à ne pas souscrire à l'obligation de publication de la décision sur la page d'accueil de son site internet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS