Google fait de Nest sa plate-forme domotique et l'ouvre aux développeurs tiers

Six mois après l'annonce du rachat de Nest par Google, ce dernier a dévoilé ce 24 juin ses projets pour le fabricant de thermostats intelligents et de détecteurs de fumée. Il sera désormais ouvert aux développeurs-tiers.

Partager
Google fait de Nest sa plate-forme domotique et l'ouvre aux développeurs tiers

Si Apple va bâtir son offre de domotique autour de la plate-forme HomeKit, Google mise sur Nest, la start-up qu'il a racheté en début d'année. Nest va permettre pour la première fois à des éditeurs-tiers de créer des applications et des services pour ses appareils, sur le modèle des smartphones. D'après la start-up fondée par des anciens salariés d'Apple, plus de 5.000 développeurs ont exprimé leur intérêt pour écrire des applications pour les produits de Nest. Cette dernière a dit travailler avec des fabricants d'électroménager, comme Whirlpool, et des sociétés spécialisées dans la conception des portes de garage à ouverture automatique telles que Chamberlain.

nouveaux usages

Google imagine diverses utilisations liées à la domotique en ouvrant la plate-forme Nest aux développeurs. Le thermostat Nest pourrait ainsi couper le chauffage lorsque la porte du garage se ferme, en interprétant cela comme le signe que l'utilisateur a quitté la maison. Les ampoules LED de la société Lifx pourraient quant à elles clignoter en rouge si le détecteur de fumée Nest se déclenche dans la maison.

Google a conclu le rachat de Nest en janvier dernier pour 3,2 milliards de dollars (2,34 milliards d'euros), sa deuxième plus grosse acquisition après celle de la division mobiles de Motorola pour 12,5 milliards.

Avec Reuters (Alexei Oreskovic, Claude Chendjou, Marc Angrand)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS