Google fait du Skype et Facebook du Snapchat

Google a lancé le 10 septembre un service d'appels voix par internet en fusionnant ses applications Voice et Hangouts. De son côté, Facebook teste en ce moment sur son application iOS une nouvelle fonctionnalité permettant de programmer un délai d'expiration des "statuts" postés dans la Timeline.

Partager
Google fait du Skype et Facebook du Snapchat

Depuis le 10 septembre, les utilisateurs de l'application Hangouts de Google peuvent passer des appels téléphoniques gratuits... comme Skype, le service de Microsoft, le permet depuis 2003.

Depuis quelques jours, Facebook expérimente une nouvelle fonctionnalité : les messages éphémères... comme l'application Snapchat le permet depuis 2011.

Qu'ont donc les deux géants de l'internet à copier leurs concurrents ?

la voix sur ip, chaînon manquant du "pack" messagerie de google

Google s'est fait couper l'herbe sous le pied par Microsoft en 2011 lorsque le pionnier de l'informatique a racheté le roi de la "voix sur IP" (VoIP, appels audio et vidéo passés par internet) Skype. En lui faisant absorber sa messagerie instantanée MSN Messenger, Microsoft peut ainsi proposer un "pack" complet à ses utilisateurs.

De son côté, Google renforce sa messagerie électronique Gmail avec l'application de tchat et de visioconférence Hangouts et dépasse peu à peu l'Outlook de Microsoft en nombre d'utilisateurs. Mais il lui manque un chaînon pour articuler ses services : la VoIP.

Le 10 septembre, le groupe a fusionné son service d'appel en ligne Google Voice avec son application de messagerie Hangouts, permettant aux utilisateurs de passer gratuitement des appels voix par internet. Un véritable "Skype killer", commentent les observateurs. Les appels entre utilisateurs Hangouts seront gratuits, les appels vers l'international "à bas coûts", promet Google.

facebook ringardise déjà slingshot

De son côté, Facebook n'a pas digéré le refus de Snapchat, l'application de partage de photos et de vidéos éphémères, d'entrer dans son giron contre 3 milliards de dollars en novembre 2013. Alors, depuis quelques jours, il teste en version bêta une nouvelle fonctionnalité sur son application pour iOS, repérée par The Next Web : la possibilité de programmer un délai d’expiration (entre une heure et sept jours) pour les "statuts" postés dans la Timeline.

Un test d'autant plus étonnant que Facebook a déjà fomenté sa contre-offensive à Snapchat en lançant, fin juin, l'application Slingshot. Elle permet d'envoyer des photos personnalisables et de courtes vidéos qui s'effacent lorsque la conversation est fermée. La subtilité introduite par Facebook avec Slingshot - le fait de ne pouvoir lire un message qu'après en avoir envoyé un - a depuis été abandonnée, reléguant l'application à une simple copie de Snapchat.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS