Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google Glass : premiers signes de méfiance

Les lunettes de réalité augmentée imaginées par Google n'auraient pas que des avantages. Des spécialistes de l'ophtalmologie mettent en garde les futurs utilisateurs contre les dangers au niveau de l'alignement des yeux tandis qu'un bar américain a décidé d'interdire les lunettes pour protéger la vie privée de ses clients.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google Glass : premiers signes de méfiance
Google Glass : premiers signes de méfiance © D.R. - Google

Google fait tout son possible pour promouvoir son dernier produit, les lunettes de réalité augmentée Google Glass, dont la mise en vente est prévue fin 2013. Mais malgré sa campagne de communication, le géant d’internet doit faire face à des premiers signes de méfiance de la part du public.

Dans un article daté du 4 mars, le magazine américain Forbes cite l’ophtalmologiste spécialisée dans les technologies, Sina Fateh et Steve Mann, professeur de l’Université de Toronto. Ces deux spécialistes mettent en garde les futurs utilisateurs des lunettes de Google contre les risques de confusion visuelle.

En effet, Sina Fateh explique que "l’écran unique au-dessus d’un seul œil peut entraîner un risque de confusion visuelle. Le problème est que vous avez deux yeux et le cerveau déteste voir une image en face d'un oeil et rien en face de l'autre. Cet écran pourrait créer un mauvais alignement des yeux".

Contacté par Forbes, Google affirme que les Google Glass sont censées être utilisées pour de micro-usages.

Un café anti Google Glass

C'est une première, le bar 5 Point Café situé à Seattle, aux Etats-Unis, a décidé d’interdire le port des Google Glass dans ses locaux.  

Sur la page Facebook du bar, plusieurs messages donnent le ton. Le propriétaire - qui cherchait probablement à faire parler de son bar par la même occasion - affirme vouloir "mettre dehors" tous ceux qui voudraient porter des Google Glass au 5 Point Café.

 

 

En cause, le capteur photo et vidéo dont sont équipées les lunettes. Malgré la présence d’un voyant rouge qui alerte du fonctionnement de la caméra, le 5 Point Cafe a préféré interdire les lunettes pour protéger la vie privée de ses clients.

"Nous avons eu beaucoup de question au sujet des Google Glass. Ne tombez pas dans le piège de la promotion 'sexy' de Google pour leurs nouvelles lunettes. Elles ne sont en réalité qu'un nouvel accessoire de mode pour le genre de personne qui porte un sac banane et qui n'enlève jamais son oreillette bluetooth.", lit-on sur le message posté sur Facebook.

Elena Bizzotto

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

5 commentaires

Emilie
13/03/2013 08h54 - Emilie

Moi je trouve ces lunettes très attirantes (par leurs fonctionnalités) mais j'ai quand même un peu peur pour la vie privée. Y'a qu'à voir les prospectives décrites sur WebRankInfo : http://www.webrankinfo.com/dossiers/produits-google/google-glass-revolution-societe

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Isabelle
12/03/2013 09h51 - Isabelle

Tout comme au début on disait d'Apple, qui va acheter un iphone ? ou bien qui va acheter une tablette ? (on n'en pas besoin bla bla) à méditer...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

toto
11/03/2013 19h51 - toto

Il s'agit d'un nouvel accessoire, laissez lui le temps de trouver ça place. Quand les smartphones puis les tablettes sont arrivés sur le marché, j'étais très dubitatif. Force est de constater qu'ils se sont démocratisés (j'ai moi-meme une tablette). Il y a eu la meme histoire pour les voitures. A tel point qu'en Angleterre pour rouler avec une voiture, il fallait qu'un pièton muni d'un drapeau précède la voiture. Les lunettes coutant beaucoup moins chère qu'une voiture (d'ailleur quel sera leur prix ?), je gage quand dans 20 ans plus ou moins 5 ans, elles se seront démocratisée sous une forme ou une autre. N'oublions pas que le premier smartphone date des années 90.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

toto
11/03/2013 19h44 - toto

A court terme, il ne vendront que peu de lunette. Mais il s'agit d'un nouveau produit. Quand les "smartphones" et les tablettes sont arrivés, j'étais également dubitatif. Force de contater, que cela s'est démocratisé (j'ai moi meme une tablette). C'étais la mˆeme chose pour les voitures qui ont rencontrées énormément de résistance (en Angleterre, il fallait qu'un piéton muni d'un drapeau (je ne sais plus ça couleur) précédent la voiture de quelque mètre pour pouvoir circuler en ville). Mais les lunettes coutent moins cher qu'une voiture. Je gage que d'ici vingt ans plus ou moins 5 ans, ce type d'accessoir se sera démocratisé (sous quelle forme ? Mystère).

Répondre au commentaire | Signaler un abus

gnark
11/03/2013 17h15 - gnark

De toute façon, à part quelques geeks, qui va acheter ça ? Sérieusement, je ne comprends pas comment google peut imaginer vendre ce truc. C'est à croire qu'ils ne font aucune étude de marché.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media