Google inaugure son centre français de recherche en intelligence artificielle

Google inaugure ce mardi 18 septembre 2018 son premier centre français de recherche fondamentale en intelligence artificielle. Il est basé à Paris et compte parmi ses équipes plusieurs chercheurs renommés venus de l'Inria, de Mines ParisTech ou de Polytechnique. Il sera suivi d'ici peu par le recrutement de 1000 personnes sur Paris.

Partager
Google inaugure son centre français de recherche en intelligence artificielle

Sundar Pichai, le CEO de Google, avait annoncé en janvier 2018 que son entreprise investirait dans un laboratoire de recherche en intelligence artificielle dans le cadre de l'opération séduction menée par Emmanuel Macron auprès des géants technologiques mondiaux (Facebook, Samsung, Microsoft, Fujitsu...). Google annonce ce 18 septembre 2018 l'inauguration de ce centre de recherche fondamentale à Paris. Elle s'est faite en présence de Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, et Jeff Dean, Google Senior Fellow et SVP de Google AI.

Google indique que cette nouvelle équipe travaille d’ores et déjà avec la communauté scientifique française sur plusieurs sujets clés comme la santé et qu'elle explorera prochainement d’autres domaines comme l’art ou l’environnement. L'entreprise cite parmi ses chercheurs Cordelia Schmid, une experte en vision par ordinateur mondialement reconnue venue de l'Inria, Jean-Philippe Vert, un chercheur en apprentissage automatique et bio-informatique qui est également professeur à Mines ParisTech, et Olivier Pietquin, qui va se concentrer sur l'apprentissage par renforcement tout en enseignant à l'Ecole Polytechnique.

1000 recrutements à venir, plus un centre de recherche Google Deepmind

Outre l'ouverture de ce centre de recherche, Google a mis des moyens dans la formation au numérique en régions avec la création d'un atelier numérique à Rennes. La société va également fortement agrandir ses locaux parisiens et recruter plus de 1000 salariés, dont un quart seront des ingénieurs ou des chercheurs. Par ailleurs, Google Deepmind, pépite britannique rachetée par Alphabet en 2014 et à l'origine d'AlphaGo, ouvrira prochainement un laboratoire à Paris. Enfin, Jigsaw, une autre filiale d'Alphabet spécialisée dans la sécurité, va elle aussi s'implanter en France pour faire de la recherche en IA.

A l'origine doté d'une simple présence commerciale sur le territoire français, Google avait déjà augmenté sa présence en France en 2011 en ouvrant un centre de R&D pour contribuer au développement de certains de ses produits comme Chrome et YouTube, ainsi qu'à son initiative Google Arts & Culture. Ces centres de recherche qui fleurissent marquent une nouvelle étape dans l'implication du géant dans l'Hexagone.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS