Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google intègre Google News à son assistant vocal

La firme de Mountain view a annoncé le 9 août que son Google Assistant intègre désormais sa plateforme d'information Google News. En renforçant ses liens avec celle-ci, Google entend délivrer aux utilisateurs une information personnalisée.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google intègre Google News à son assistant vocal
Avec Google assistant, les utilisateurs peuvent aujourd'hui s'enquérir des informations du jour via Google news. © Flickr - C.C. - frankieleon

Après "Hey Google, quel temps fait-il ?" ou "Hey Google, quelle heure est-il ?", les utilisateurs du Google Assistant peuvent désormais l'interroger sur les dernières nouvelles du jour et obtenir une information personnalisée. Dans un billet de blog publié le 9 août, l'entreprise annonce que son assistant vocal intégrera désormais le flux de Google News, sa plateforme d’actualité. En renforçant ses liens avec celle-ci, Google entend délivrer aux utilisateurs une information plus pertinente.

 

Des informations personnalisées

Jusqu'ici, l'assistant de Google pouvait certes renseigner sur les actualités, mais selon des critères de sélection des sources propres à l'entreprise américaine. Désormais, comme pour la version web, il sera possible de s’inscrire à ses médias préférés ou suivre l’actualité selon ses centres d’intérêt. Ainsi, on pourra demander à Google "Quelles sont les informations aujourd’hui ?", mais aussi aller plus loin en précisant un thème "Quelles sont les actualités scientifiques ?" ou "quelles sont les dernières informations concernant la NASA ?". L’assistant vocal lira alors des extraits des journaux présents sur sa plateforme, en piochant dans les sources que l’utilisateur a l’habitude de consulter. A moins que ce dernier n’ait directement présélectionné les médias auprès desquels il souhaitait s’informer. Afin que les articles puissent êtres déchiffrés par l’assistant, les éditeurs auront du sélectionner et indiquer au préalable les parties de texte les plus adaptées à la traduction “text to speech”, rapporte le Search engine journal. Selon, l’auditeur pourra alors avoir accès à des morceaux choisis ou à l’article entier. Pour ce faire, les éditeurs pourront utiliser un outil de marquage - un set de données structurées - développé avec Schema.org, une plateforme lancée par Google, Microsoft, Yahoo et Yandex.

 

Pour chaque information donnée, Google indiquera le nom du journal et pourra proposer d’autres contenus en lien avec le sujet abordé. Sur certains appareils intégrant un écran, l’assistant pourra également lancer automatiquement une vidéo en rapport avec la demande.

 

Une fonctionnalité déjà disponible aux Etats-Unis

Aux Etats-unis, ces fonctionnalités sont déjà proposées sur les téléphones Android compatibles et devraient l’être bientôt sur Android Auto et pour certains écouteurs intégrant Google Assistant comme les Pixels Buds. A terme, elles pourraient sans doute se retrouver dans d’autres objets connectés, la firme de Mountain View ayant mis à disposition des développeurs le kit de développement logiciel de son assistant. Aucune date de mise à disposition n’a encore été communiquée pour l’Hexagone.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media