Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google, Intel, eBay… Les géants du numérique mettent le paquet sur la FinTech

Les sociétés financières surveillent les start-up de la FinTech comme le lait sur le feu. Mais les entreprises qui ont le plus investi dans ce secteur entre 2010 et 2015 ne sont pas du sérail : selon un rapport de la base de données spécialisée CB Insights, les plus gros investisseurs sont Google et Intel ! EBay est en septième position du classement. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google, Intel, eBay… Les géants du numérique mettent le paquet sur la FinTech
Google, Intel, eBay… Les géants du numérique mettent le paquet sur la FinTech © Carlos Luna - Flickr - CC

Les entreprises qui s'engagent le plus dans la FinTech (finance et technologie) ne sont pas des banques mais… Google et Intel. Selon un rapport réalisé par CB Insights, base de données spécialisée, la majorité des sociétés qui financent des start-up du secteur appartiennent à l'univers de la finance. Mais entre 2010 et 2015, les plus gros investisseurs sont Google Ventures et Intel Capital, les filiales de capital investissement des deux groupes américains.

Google a investi dans 25 entreprises

Depuis 2010, le moteur de recherche a investi dans 25 entreprises. Il a notamment soutenu Kensho, jeune pousse créée en 2012 et basée à Cambridge, qui analyse un amas de données financières via des algorithmes complexes et les rend accessibles au grand public ainsi qu'aux professionnels via un moteur de recherche qui ressemble à celui de Google, pour les aider à investir.

Le géant du net a aussi investi dans la société de financement participatif (prêt contre intérêts) Puddle, fondée en 2012 à San Francisco, et dans le pionnier des crypto monnaies Ripple Labs. Egalement créée en 2012 et installée à San Francisco, cette start-up utilise la technologie de la blockchain (sur laquelle est basé le bitcoin), pour développer un réseau de paiement décentralisé.

L'Europe dans les starting-blocks

Pour le moment, Google n'a misé que sur des jeunes pousses basées outre-Atlantique, mais cela pourrait ne pas durer : les investissements dans les entreprises de la FinTech ont triplé entre 2013 et 2014, passant de 4,05 à 12,2 milliards de dollars. Cette croissance est principalement tirée par l'Europe, dont les start-up ont attiré en 2014 215% d'investissement de plus qu'en 2013, à 1,48 milliards de dollars.

L'américain Intel, numéro 2 du classement de CB Insights, s'intéresse de près aux jeunes pousses étrangères. Il a notamment investi dans le Square suédois fondé en 2010, iZettle, qui fabrique un terminal de paiement gratuit destiné aux TPE et PME. Le géant du commerce en ligne eBay est lui septième de la liste, sur laquelle figurent également des sociétés du monde de la finance, comme Citigroup (3e), Mastercard (4e) ou American Express (6e).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale