Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google investit 1 milliard de dollars dans l'opérateur boursier CME, qui signe pour son cloud

L'opérateur de marché à terme américain CME a signé un contrat de 10 ans avec Google, pour faire basculer l'ensemble de ses opérations sur ses infrastructures cloud.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google investit 1 milliard de dollars dans l'opérateur boursier CME, qui signe pour son cloud
Google investit 1 milliard de dollars dans l'opérateur boursier CME, qui signe pour son cloud © Google Cloud

La maison mère de Google, Alphabet, a investi 1 milliard de dollars dans CME Group, un opérateur boursier américain de marchés à terme. En parallèle, il décroche un énorme contrat pour déplacer les opérations de bourse de ce marché (en moyenne 3 milliards d'opérations par an, représentant 1 billiard de dollars) sur ses infrastructures de cloud. Le contrat a été signé pour une durée de 10 ans, et la bascule aura lieu à partir de 2022, par étapes. 

C'est une percée significative pour Alphabet et Google sur le secteur de la finance. Quant à CME, le groupe espère dans un communiqué pouvoir "mettre sur le marché de nouveaux produits et services plus rapidement, dans le cadre d'un environnement souple et évolutif qui ouvrira une large palettes de possibilités pour la place de marché".  L'objectif est aussi de réaliser des économies, d'accéder à des outils d'analyse en temps réel et de machine learning, d'optimiser l'infrastructure IT, et d'accroître sa résilience (éviter les pannes).

Les marchés boursiers se convertissent au cloud
En 2020 Amazon Web Services, numéro un mondial des infrastructures cloud avec plus de 40% de parts de marché selon Gartner (devant Microsoft et Alibaba), avait passé un accord avec la bourse de Singapour et l'opérateur boursier européen Aquis Exchange pour mener des expérimentations relatives au transfert des transactions dans le cloud. Actuellement la plupart des places financières ont leurs propres serveurs. Google a donc pris son concurrent de vitesse en signant cet accord avec CME.   

Les marchés boursiers font face à des problématiques de taille vis-à-vis du cloud. Les transactions sur ces marchés se déroulent en seulement quelques millisecondes et les erreurs provoquent des réactions en chaîne. Cependant le mouvement est enclenché. Le Nasdaq a ainsi annoncé l'année dernière qu'il basculerait sur le cloud dans la prochaine décennie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.