Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google investit dans un troisième câble sous-marin reliant l'Asie aux Etats-Unis

Google fait partie d'un consortium de six entreprises qui vient de signer un accord de financement de 300 millions de dollars pour un nouveau câble de communications transpacifique. Ce câble, qui reliera le Japon aux Etats-Unis, aura un débit de 60 térabits/s lors de sa mise en service en 2016.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google investit dans un troisième câble sous-marin reliant l'Asie aux Etats-Unis
Le câblier René Descartes, d'Orange Marine. © Orange

Un consortium de six entreprises a annoncé le 11 août qu'un accord commercial a été signé pour la construction et l'exploitation d'un nouveau câble sous-marin transpacifique qui reliera les Etats-Unis au Japon. Baptisé "Faster", ce câble sera construit et déployé par l'entreprise japonaise NEC. L'investissement total est estimé à environ 300 millions de dollars.

Faster a pour but de faire face au trafic Internet de plus en plus important sur la zone transpacifique, et sera équipé de câbles à six paires de fibre optiques pour une capacité initiale de transfert de données de 60 Tb/s (100 Gb/s x 100 longueurs d'ondes x 6 paires de fibres). Le câble partira de la côte ouest des Etats-Unis, où il sera raccordé aux hubs des grandes villes (Los Angeles, San Francisco, Portland, Seattle). Il atterrira en deux points au Japon, à Chikura et Shima, d'où il sera ensuite réparti en plusieurs endroits au Japon et dans le reste de l'Asie.

Au service de YouTube et Android

Les six entreprises du consortium comptent principalement des opérateurs télécoms asiatiques (China Mobile International, China Telecom Global, Global Transit, KDDI, SingTel), mais plus surprenant, on y trouve également Google. Le géant de la recherche s'intéresse au marché télécoms depuis un certain temps et s'est imposé comme fournisseur d'accès à Internet grand public dans certaines régions aux Etats-Unis, mais les investissements dans les infrastructures sont une toute autre affaire. Faster est le troisième câble transpacifique dans lequel Google investit, après Unity en 2008 et SJC en 2011. L'indication d'un intérêt soutenu envers le marché asiatique, notamment en ce qui concerne certains services très gourmands en bande passante (YouTube, Google Play, Google Cloud Platform...), mais aussi pour la plate-forme mobile Android qui équipe désormais plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde, dont une grande partie sur le continent asiatique.

L'installation du câble sera complétée au deuxième trimestre 2016.


La route que suivra Faster

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale