Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google lance Aalyria, une nouvelle spin-off spécialisée dans la télécommunication haut débit

Google lance discrètement un projet de télécommunication haut débit. Celui-ci prend la forme d'une start-up, répondant au nom d'Aalyria, dans laquelle Google conserve une participation. Aalyria commercialise un logiciel pour orchestrer et gérer des réseaux de communication ultra-rapides et sécurisés pour couvrir l'ensemble de la surface du globe ainsi qu'une technologie de communication reposant sur l'utilisation de laser.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google lance Aalyria, une nouvelle spin-off spécialisée dans la télécommunication haut débit
Google lance Aalyria, une nouvelle spin-off spécialisée dans la télécommunication haut débit © Aalyria

"Révolutionner les réseaux de communication terrestres, maritimes, aérien et spatiaux". La mission d'Aalyria, la toute nouvelle spin-off de Google dévoilée le 13 septembre 2022, est claire. Avant de prendre son indépendance, ce projet répondait au nom de "Minkowski" chez Google. Une équipe de techniciens travaillait alors sur des logiciels pour les réseaux de communication à haut débit qui s'étendent de la terre à l'espace, rapporte CNBC.
 

Proposer une connectivité partout

Aalyria est en quelque sorte la relève du projet Loon d'Alphabet. Ce projet de déploiement de réseaux de communication à l'aide de ballon stratosphérique a pris fin en janvier 2021. Alphabet a même précisé avoir transféré près d'une décennie de technologies, de propriété intellectuelle, de brevets, d'espaces de bureau et d'autres actifs à Aalyria plus tôt cette année. Mais l'entreprise n'a pas souhaité préciser depuis combien de temps ses équipes travaillaient sur ce projet ni combien d'employés rejoignent la start-up, détaille CNBC.

Aalyria assure améliorer "radicalement" les communications par satellite, le Wi-Fi  dans les avions et les navires, et la connectivité cellulaire. La start-up explique vouloir orchestrer et gérer des réseaux de communication ultra-rapide et sécurisé afin de couvrir la terre, la mer, l'air et l'espace. Elle évoque ses "technologies avancées de réseau et de communication laser capables d'orchestrer et gérer les réseaux les plus complexe à travers le monde, et de les proposer à des endroits où il n'y pas d'infrastructure de connectivité."

Sa technologie d'orchestration intelligente du réseau baptisée Spacetime correspond à un logiciel basé dans le cloud qui lui permet de gérer les différentes connexions. Sa technologie de communication laser, baptisée Tightbeam, consiste en des faisceaux de lumière qui transmettent les données entre les stations de bases et les terminaux. "Nous sommes en mesure d'orchestrer des liaisons entre des satellites et des constellations qui permettent l'inter-interconnexion des fournisseurs de constellations gouvernementales et commerciales, assure Chris Taylor, le CEO d'Aalyria, dans un communiqué. Nous pouvons orchestrer des maillages urbains à haut débit et des opérations de réseau mondial unifié."

Un capital ouvert aux investisseurs extérieurs

La preuve que sa technologie séduit : la start-up affirme avoir déjà sécurisé un contrat de 8 millions de dollars avec le (DIU), un organisme du département de la Défense des Etats-Unis. La start-up commercialise déjà son logiciel et prévoit de commercialiser sa solution Tightbeam l'année prochaine.

Google conserve une participation minoritaire dans Aalyria qui a également levé de fonds auprès d'investisseurs connus de la Silicon Valley comme les fondateurs d'Accel, J2 Ventures et Housatonic. Alphabet semble chercher à limiter les projets internes et les dépenses inconsidérées puisque sa filiale Waymo, spécialisée dans la conduite autonome, a déjà réalisé des levées de fonds auprès d'acteurs extérieurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.