Google, Microsoft, OpenAI et Anthropic s'allient pour créer le lobby de l'IA générative

Quatre des leaders de l'intelligence artificielle générative créent le Frontier Model Forum, un groupe d'intérêt qui jouera un rôle d'intermédiaire dans l'élaboration de législations sur l'IA.

Partager
Google, Microsoft, OpenAI et Anthropic s'allient pour créer le lobby de l'IA générative

Moins d'une semaine après avoir convenu collectivement de systèmes d'auto-régulation, en lien avec les autorités états-uniennes et dans l'attente d'une législation effective sur l'IA, voilà que les sociétés Google, Microsoft, OpenAI et Anthropic se réunissent formellement. Les quatre leaders de l'intelligence artificielle ont lancé, ce mercredi, ce qu'ils appellent le Frontier Model Forum.

Ce groupe d'intérêt aura pour mission de "garantir le développement sûr et responsable des modèles d'IA d'avant-garde". "Cette initiative est une étape essentielle pour rassembler le secteur technologique afin de faire progresser l'IA de manière responsable et de relever les défis afin qu'elle profite à l'ensemble de l'humanité", a affirmé dans un communiqué le président de Microsoft Brad Smith.

Un club réservé aux pionniers de l'IA

Diminution des risques liés à l'intelligence artificielle, information des publics et des régulateurs, soutien aux initiatives à base d'IA qui pourront aider à relever des "grands défis" comme le changement climatique, la santé ou la cybersécurité… Autant d'objectifs que se sont fixés les quatre membres fondateurs du Frontier Model Forum.

D'autres acteurs sont invités à les rejoindre à condition qu'ils développent des modèles d'avant-garde "qui dépassent les capacités actuellement présentes dans les modèles existants les plus avancés et qui peuvent effectuer une grande variété de tâches". En d'autres termes, seuls les leaders de l'intelligence artificielle pourront faire partie de ce qui se dessine comme une sorte de club privé réservé à l'élite du secteur.

S'imposer comme intermédiaires

Google, Microsoft, OpenAI et Anthropic ont en effet tout intérêt à ne réfléchir qu'entre géants de l'IA. Dans la continuité de leurs promesses d'auto-régulation formulées la semaine passée à la Maison Blanche, ces quatre mastodontes assument vouloir jouer un rôle rassurant d'intermédiaire entre les régulateurs et l'industrie.

Une industrie qu'ils dominent par leur force de frappe commune, qu'ils représentent et contrôlent, notamment via ce Frontier Model Forum, et qu'ils peuvent façonner à leur avantage en participant à la construction de règles et de lois. "Le Forum sera l'un des vecteurs de discussions et d'actions trans-organisationnelles sur la sécurité et la responsabilité en matière d'IA", avance le groupe, énumérant les projets de législations du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de l'Union européenne. Un nouveau et puissant lobby.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS USINE DIGITALE

Tous les événements

Les formations USINE DIGITALE

Toutes les formations

ARTICLES LES PLUS LUS