Google mis à l'amende en Italie pour le service StreetView

Google s'est acquitté d'une amende d'un million d'euros infligée par l'agence italienne de protection des données personnelles qui lui reproche d'avoir utilisé en 2010 des voitures sans signes distinctifs pour faire les photos nécessaires à son service StreetView.

Partager
Google mis à l'amende en Italie pour le service StreetView

Les passants italiens ont été photographiés à leur insu par Google, déénonce l'agence de protection des données personnelles du pays. "Des voitures appartenant au géant de Mountain View (siège de la firme, ndlr) ont sillonné les rues d'Italie sans être totalement reconnaissables, ce qui n'a pas permis aux gens présents sur les lieux d'accepter ou non d'être photographiés", dit l'organisme dans un communiqué. Google devra payer une amende d'un million d'euros.

"Nous avons respecté tout ce qui nous a été demandé à l'époque", s'est défendu un porte-parole de la firme.

Ce n'est pas la première fois que Google est épinglé pour son service Street View : le Brésil et l'Allemagne, entre autres, ont demandé des comptes au géant américain.

Avec Reuters (Isla Binnie, Jean-Philippe Lefief)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS