Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Google n'abandonnera pas Google+", selon David Besbris

Dans une interview accordée à Re/Code, David Besbris, directeur de la division "médias sociaux" de Google, a affirmé, que la firme de Mountain View n'abandonnerait pas Google+. En dépit des mauvais résultats du réseau social et du déménagement récent de ses équipes, il veut rassurer les utilisateurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google n'abandonnera pas Google+, selon David Besbris
"Google n'abandonnera pas Google+", selon David Besbris © Carlos Luna - Flickr - CC

Google+, qui devait aider les professionnels et les particuliers qui l'utilisent à générer plus de trafic sur leur site et à gagner en visibilité, ne semble pas fonctionner comme prévu. La maison-mère, Google, aurait donc toutes les raisons de se séparer du réseau social ou de le fermer.

Conscient que face aux géants Facebook et Twitter, Google+ est à la traîne, son nouveau patron, David Besbris a tenu à se montrer rassurant. Dans une interview accordée à Re/Code, il a affirmé avoir le soutien du patron et co-fondateur du moteur de recherche et que "tout va pour le mieux."

Larry Page veut "continuer à travailler sur Google+" 

Pour David Besbris, le succès en demi-teinte réseau social s'explique en partie par le fait que "les gens sous-estiment ou méconnaissent les possibilités qu'offre Google+ à ses utilisateurs". 

Mais alors, le site serait-il en danger ? "Nous sommes vraiment très heureux des résultats, en progression, de Google+. Larry Page l'a dit, il va continuer à travailler sur le développement du réseau social. Google n'abandonnera pas Google+.", a déclaré David Besbris, qui veut faire taire les rumeurs de fermeture du site.

Quid du déménagement soudain des équipes de Google+ qui ont quitté le campus de Palo Alto ? "Nous n'avons jamais été aussi nombreux et nous avions besoin de place. C'est nous qui avons choisi de déménager.", affirme David Besbris.

En attendant le rebond, David Besbris doit maintenant s'atteler à fidéliser les 540 millions d'inscrits sur le réseau social et leur faire découvrir "les possibilités qu'offre Google+".

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media