Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Google ouvre aux développeurs Brillo, son OS pour objets connectés, et le protocole Weave

mis à jour le 28 octobre 2015 à 16H33
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

[ACTUALISE] Comme prévu, Google a présenté à sa conférence annuelle pour développeurs une nouvelle déclinaison d'Android dédiée à l'internet des objets : Brillo. Elle sera complétée par le protocole de communication Weave développé par Nest.

Google ouvre aux développeurs Brillo, son OS pour objets connectés, et le protocole Weave
Google ne manque pas de Brillo : il lance l'Android des objets connectés. © Google

Actualisation du 28 octobre : après avoir proposé à quelques partenaires de tester Brillo, son OS pour objets connectés, et Weave, le langage de communication des produits Nest, Google les met à disposition de l'ensemble des développeurs... mais sur invitation. Pour connaître les caractéristiques techniques et demander un accès à Brillo, c'est ici et pour Weave, ici.

 

Android sur tous les familles d'objets connectés, quel que soit leur taille, leur puissance, leur capacité mémoire ? Ce sera bientôt une réalité, promet Google. Le géant américain, lors de sa conférence pour développeurs Google I/O, le 28 mai à San Francisco, a officialisé le projet Brillo. Il s'agit d'une déclinaison du système d'exploitation Android conçue pour l'internet des objets. Elle sera complémentaire d'Android Wear, créé spécifiquement pour les bracelets et montres intelligentes.

 

unifier l'écosystème des objets connectés

Brillo répond à un besoin : "connecter des objets de la vie de tous les jours, comme des machines à laver, des parcmètres, des bornes d'aéroport", selon Sundar Pichai, vice-président de Google en charge d'Android. "Connecter le monde physique va transformer l'expérience des gens", juge-t-il. Il cite en premier lieu, parmi les secteur à digitaliser "la maison, puis l'agriculture et la ville, le système de transports, les parkings…"

Avec Brillo, Google veut unifier l'écosystème des objets connectés comme Android a su le faire pour le monde du smartphone. Les équipes d'Android et de Nest (racheté par Google début 2014) ont donc travaillé ensemble pour bâtir ce nouveau système d'exploitation. Il sera capable de tourner sur une large gamme d'objets... mais Google n'a pas précisé les spécifications techniques du futur OS. Les développeurs pourront plus facilement porter leurs applications sur des objets à faible mémoire.

 

une version preview de brillo cet automne

A Brillo s'ajoute Weave, un protocole de communication permettant le dialogue entre objets, plate-formes cloud et éventuellement smartphones. Il s'agit du langage de communication qui équipe les produits de l'écosystème Nest, comme son thermostat intelligent. Weave permettra l'interaction entre objets de marques différentes. Google va d'ailleurs bâtir un programme de certification pour les fabricants d'objets qui veulent utiliser Weave.

Les développeurs devront attendre le troisième trimestre 2015 pour tester Brillo. Weave sera lui disponible à la fin de l'année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale