Google Play progresse mais reste derrière l'App Store d'Apple

Le chiffre d'affaires de la boutique de contenus numériques de Google progresse plus vite que celui de l'App Store d'Apple mais la firme à la pomme conserve une large avance, montre une étude portant sur le premier trimestre de l'année.

Partager
Google Play progresse mais reste derrière l'App Store d'Apple

Si le magasin d'application de Google progresse, il reste néanmoins derrière celui d'Apple. L'ensemble des boutiques en ligne d'applications a généré 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) de chiffre d'affaires en trois mois, dont 1,48 milliard, soit 74%, pour le seul App Store d'Apple, indique le cabinet Canalys.

Le Google Play du premier moteur de recherche sur internet a représenté seulement 18% du chiffre d'affaires global.

Mais selon le cabinet d'études App Annie, Google, dont la boutique propose des applications, des films, des livres, de la musique et des jeux, est en train de réduire l'écart avec Apple dont l'App Store ne propose que des applications.

D'après App Annie, le chiffre d'affaires de Google Play représente désormais 38,5% de celui de l'App Store, contre seulement 10% il y a un an.

Le succès d'Android

Cette forte progression s'explique en partie par l'essor du système d'exploitation gratuit Android, développé par Google, qui équipe presque 70% des téléphones mobiles dans le monde et offre un accès direct au Google Play.

Au premier trimestre 2013, le chiffre d'affaires de Google Play a bondi de 90% par rapport aux trois derniers mois de l'an dernier, ajoute App Annie. Sur la même période, les ventes de l'App Store n'ont progressé "que" de 25%.

"Même si Google est en train de combler son retard, l'avance d'Apple en termes de recettes, au regard de la tendance actuelle, est telle que nous ne nous attendons pas à ce que Google dépasse Apple avant le courant 2016", a déclaré à Reuters Adam Daum, analyste en chef chez Canalys.

Simplicité de paiement chez Apple

Et si Apple continue de dominer Google en terme de chiffre d'affaires, c'est entre autres en raison de la simplicité de son système de paiement.

"En termes de téléchargements, Google a atteint 90% du niveau d'Apple et il aura bientôt comblé l'écart, mais cela ne se traduit pas dans le chiffre d'affaires", relève Oliver Lo, vice-président du cabinet App Annie, basé à Pékin.

Selon lui, l'explication tient au fait que les utilisateurs de l'iPhone et d'iPad ont enregistré le numéro de leurs cartes de crédit chez Apple, rendant ainsi plus pratique et plus facile l'achat d'applications.

Google, lui, propose plusieurs modes de paiement allant de l'utilisation du porte-monnaie électronique Google Wallet à celle d'une carte de crédit ou parfois à un report sur la facture de son opérateur télécoms. Mais la relative complexité du processus de paiement peut inciter les utilisateurs de Google Play à se tourner vers les contenus gratuits.

(Reuters, par Somang Yang, Claude Chendjou pour le service français)

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS