Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google présente les premières application pour Google Glass

Google précise son projet de lunettes connectées en présentant les premières applications pour Google Glass. Dans le même temps, une firme italienne a dévoilé un prototype à petit prix au salon allemand CeBit 2013.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google présente les premières application pour Google Glass
Google présente les premières application pour Google Glass © Google

Être conçues spécifiquement pour les lunettes, ne pas être intrusives, rester pertinentes et éviter l'indésirable : voici les caractéristiques des futures applications développées pour les lunettes de réalité augmentée du géant Google.

Thimoty Jordan, développeur de la firme de Mountain View, a présenté les premières applications conçues pour les Google Glass lors d’une conférence au festival texan South by Southwest (SXSW).

Le New York Times, Gmail, Evernote et Path sont les heureuses élues. Déjà existantes sur smartphone, elles seront les premières à intégrer les fameuses lunettes de Google.

Chacune de ces applications a été repensée pour s’adapter aux Google Glass, explique le site spécialisé The Verge. Le service de messagerie Gmail, par exemple, sera équipé d’un système de reconnaissance vocale afin que l’utilisateur puisse dicter ses messages.

Un concurrent low cost

Alors que les internautes attendent la sortie des lunettes du futur de Google, l’italien GlassUp a présenté un modèle de lunettes connectées à petit prix au salon CeBit 2013, en Allemagne.

 

Ce prototype déjà disponible en prévente pour la somme de 299 euros serait compatible avec les systèmes d'exploitation iOS et Android, mais également avec les Windows Phone.

Equipées d'un vidéoprojecteur miniaturisé d'une résolution de 320x240 pixels, une batterie qui devrait durer une journée entière et des fonctions d’accéléromètre, d’altimètre et de photodétecteur, ces lunettes devraient arriver sur le marché en septembre 2013.

Elena Bizzotto

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.