Google prolonge le télétravail jusqu'en septembre 2021 et réfléchit à une organisation plus flexible

Google a annoncé à ses employés la prolongation du télétravail jusqu'en septembre 2021. D'ici là, l'entreprise technologique réfléchit à la mise en place de la "flexible workweek", ou semaine de travail flexible, qui permettrait aux salariés d'être en télétravail deux jours dans la semaine et d'aller au bureau le reste du temps.

Partager
Google prolonge le télétravail jusqu'en septembre 2021 et réfléchit à une organisation plus flexible

La pandémie de Covid-19 continue d'affecter de nombreux pays et les premières campagnes de vaccination débutent à peine. Face à ces constats, Google a annoncé prolonger le télétravail jusqu'en septembre 2021. L'annonce a été faite par le PDG Sundar Pichai qui a envoyé un e-mail à ses salariés dans la nuit du dimanche 13 décembre 2020, rapporte le New York Times.

Mise en place de la 'flexible workweek'
En mars, Google fut l'une des premières entreprises à demander à ses employés de travailler depuis chez eux. Depuis, l'entreprise a décalé de janvier à juillet puis en septembre la reprise du travail dans les bureaux. Aujourd'hui, l'entreprise technologique réfléchit à une nouvelle organisation de travail.

Dans cet e-mail, Sundar Pichai évoque la "flexible workweek" ou semaine flexible de travail. Cette semaine comprendrait trois jours de travail au bureau, afin de faciliter la collaboration entre les salariés, et le reste de la semaine en télétravail. "Nous testons l'hypothèse selon laquelle un modèle de travail flexible conduira à plus de productivité, de collaboration et de bien-être", explique-t-il.

Ces nouvelles règles pourraient ne pas s'appliquer à certains employés comme ceux passant beaucoup de temps avec les clients ou les employés des data centers et laboratoires. Le calendrier de déploiement de cette semaine flexible de travail est toujours en réflexion et son application pourrait varier selon la progression ou le recul du coronavirus dans les différents pays. Cette nouvelle organisation devrait entraîner une gestion plus flexible des bureaux et espaces de travail avec la mise en place de réservation pour des espaces de collaboration pouvant accueillir une douzaine d'employés ou de bureaux au calme pour les personnes en ayant besoin.

Apple aussi prolonge le télétravail
Après une si longue période de télétravail, les entreprises réfléchissent à la meilleure façon d'accompagner le retour des employés au bureau. Tim Cook, le CEO d'Apple, a assuré que la majorité de ses employés resteront en télétravail jusqu'en juin 2021, rapporte Bloomberg. Il a laissé entendre que le succès de l'entreprise pendant le confinement pourrait permettre plus de flexibilité à l'avenir concernant le télétravail. "Rien ne remplace la collaboration en face-à-face, mais nous avons également beaucoup appris sur la manière dont nous pouvons faire notre travail en dehors du bureau sans sacrifier la productivité ou les résultats", a déclaré Tim Cook.

Du côté de Netflix, précise le NY Times, son directeur général Reed Hastings a déclaré qu’il n’avait vu "aucun point positif" à travailler depuis la maison et que de ne pas pouvoir se réunir pour discuter des idées en personne était "purement négatif". Toutefois, poursuit le NY Times, il a ajouté qu'après la pandémie, la semaine serait découpée en quatre jours de travail au bureau et une journée de télétravail.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS