Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google rachète le géant de la cybersécurité Mandiant pour 5,4 milliards de dollars

Vu ailleurs Google a mis la main sur Mandiant, une entreprise née de la scission de FireEye, pour 5,4 milliards de dollars. Cette opération marque une étape importante pour la firme de Mountain View car elle renforce ses activités dans la cybersécurité afin de faire face à ses concurrents comme Microsoft.  
mis à jour le 08 mars 2022 à 13H13
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google rachète le géant de la cybersécurité Mandiant pour 5,4 milliards de dollars
Google rachète le géant de la cybersécurité Mandiant pour 5,4 milliards de dollars © Alex Dudar/Unsplash

Mise à jour (08/03/2022) : Google annonce ce mardi 8 mars le rachat de Mandiant pour 5,4 milliards de dollars. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin de l'année, d'après le communiqué. 

Article original :
Google va-t-il signer la deuxième plus importante transaction de son histoire ? Après le rachat de Motorola Mobility pour 12,5 milliards d'euros en 2011, la firme de Mountain View lorgnerait Mandiant, une entreprise américaine spécialisée dans la cybersécurité, d'après The Information.

Microsoft ne serait plus intéressé
Microsoft, intéressé depuis plusieurs mois, aurait finalement abandonné la transaction la semaine dernière, d'après deux sources proches du dossier citées par Bloomberg. L'entreprise craignait que "l'ensemble des activités de Mandiant ne corresponde pas suffisamment à sa stratégie", rapporte l'agence de presse. Ces dernières années, Microsoft a multiplié les acquisitions de start-up spécialisées dans la cybersécurité, telles que CyberX, spécialisée dans les solutions de sécurité de l'IoT, ReFirm Labs qui a développé un outil d'analyse du firmware des objets connectés, ou encore CloudKnox spécialisée dans l'Identity and Access Management.

Mettre la main sur Mandiant serait une opération majeure pour Google car elle renforcerait considérablement ses activités dans la sécurité informatique. Mandiant a repris son indépendance en juin dernier en revendant sa gamme de solutions FireEeye Products à Symphony Technology Group (STG) pour 1,2 milliard de dollars.

Mandiant à l'origine de la découverte de SolarWinds
La société est également connue car elle a admis que ses propres réseaux avaient été piratés, une initiative saluée par l'ensemble du secteur de la cybersécurité pour avoir contribué à accélérer les efforts qui ont conduit à la découverte de l'attaque d'espionnage SolarWinds, attribuée plus tard aux services de renseignements étrangers russes.

Google a renforcé son portefeuille de solutions dédiées à la cybersécurité, en lançant en octobre dernier une nouvelle offre cybersécurité "cloud first" et un service de conseil stratégique. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.