Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google rachète le spécialiste du big data Looker pour 2,6 milliards de dollars

Google Cloud s'empare de Looker Data Sciences, une entreprises qui propose des solutions de visualisation, d'analyse et de gestion des données dans le cloud. La firme de Mountain View vient étoffer les services qu'elle propose et se pose en concurrent de Microsoft Power BI et Salesforce qui s'est récemment emparé de Tableau Software.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google rachète le spécialiste du big data Looker pour 2,6 milliards de dollars
Google rachète le spécialiste du big data Looker pour 2,6 milliards de dollars © Looker Data Sciences

Après les Etats-Unis et l'Australie, le gendarme britannique de la concurrence donne aussi son feu vert. Google s'empare mercredi 12 février 2020 du spécialiste de la visualisation des données Looker Data Sciences. Un rachat annoncé en juin dernier dont le montant s'élève à 2,6 milliards de dollars.

 

Cette acquisition survient après quatre années de collaboration et plus de 350 clients communs tels que Buzzfeed, Hearst, King ou encore Yahoo!. Looker va étoffer les services proposés par Google Cloud avec ses solutions d'analyse des données qui vont du recensement et l'intégration des données aux solutions d'analytique et de visualisation. La firme de Mountain View explique dans un communiqué vouloir faciliter l'accès aux entreprises à des solutions "d'analytique, de machine learning et d'intelligence artificielle".

 

Une approche multi-cloud

Looker renforce les capacités de stockage et d'analyse des données proposées par Google, et notamment son entrepôt de données BigQuery. En s'emparant de Looker, Google Cloud se pose en concurrent de solutions Microsoft Power BI ou Tableau Software, qui a récemment été racheté par Salesforce.

 

Google va-t-il ajouter les solutions de Looker à sa suite d'outils et de logiciels à destination des entreprises G Suite ? La firme de Moutain View ne donne pour l'instant aucun détail sur sa stratégie. Frank Bien, le CEO de Looker, affirme que des précisions sur l'intégration des produits Looker à Google Cloud ainsi qu'une feuille de route commune seront données "dans les mois à venir". Mais les deux entreprises insistent déjà sur leur engagement en faveur du multi-cloud. Les clients de Looker pourront continuer de stocker leurs données sur Amazon Redshift, Azure SQL, Snowflake, Oracle, Microsoft SQL Server ou encore Teradata.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media