Google s’offre la start-up Bump Technologies

Bump Technologies est à l’origine de l’application permettant d’échanger des données en entrechoquant deux smartphones. Lundi 16 septembre, le géant Google a annoncé avoir racheté la start-up américaine.

Partager
Google s’offre la start-up Bump Technologies

"L'équipe de Bump a démontré une forte capacité à construire et développer rapidement des produits qui plaisent aux utilisateurs, et nous pensons qu'ils iront très bien avec Google", s’est félicité Google alors qu’il annonçait avoir racheté la start-up.

Créée en 2008, l’entreprise Bump Technologies a développé une application populaire permettant de partager des données en cognant deux smartphones l’un contre l’autre.

L’entreprise est basée à Mountain View, dans la Silicon Valley, tout comme Google.

Google n’a pas fourni de détail sur les modalités financières de ce rachat. Mais le site spécialisé AllthingsD croit savoir que l’opération serait chiffrée entre 30 et 60 millions de dollars.

"Nous ne pourrions pas être plus heureux de rejoindre Google", a pour sa part commenté le co-fondateur et patron de Bump Technologies, David Lieb, dans un message sur le site internet de l'application Bump.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS