Google travaille sur un système d'exploitation dédié aux lunettes de réalité augmentée

Google recrute pour mettre au point une équipe dédiée au développement d'un système d'exploitation pour un "appareil de réalité augmentée innovant". Un signe fort que la firme de Mountain View, qui a déjà recruté Mark Lucovksy, précédemment chez Meta, est décidée à se lancer dans la bataille des lunettes de réalité augmentée.

Partager
Google travaille sur un système d'exploitation dédié aux lunettes de réalité augmentée

Google embauche des ingénieurs à tour de bras pour former une équipe dédiée au développement d'un système d'exploitation pour "un appareil de réalité augmentée innovant", relate The Verge. L'équipe sera dirigée par Mark Lucovsky, qui a rejoint Google récemment puisqu'il travaillait auparavant chez Meta, où il développait un OS alternatif à Android pour les futurs produits de réalité augmentée de l'entreprise. Il a également participé par le passé à la création du système d'exploitation Windows NT.

De nombreuses offres
Cette équipe va créer "les composants logiciels qui contrôlent et gèrent le matériel sur nos produits de réalité augmentée (AR)", détaillent les offres d'emploi de Google. Ce n'est pas la première fois que l'entreprise se frotte au sujet. Les smartphones utilisant son système d'exploitation Android sont équipés d'ARCore, un SDK pour la conception d'applications de réalité augmentée. Il est né des cendres du projet Tango, qui s'appuyait sur un module caméra dédié pour aider les smartphones à cartographier leur environnement.

Google s'était aussi lancé dès 2013 sur le marché des lunettes connectées avec Glass, un produit qui s'est rapidement révélé être un fiasco pour une multitude de raisons et dont le secteur porte encore le stigmate.

"Nous nous concentrons sur le fait de rendre les solutions d'informatique immersive accessibles auprès de nombreuses personnes via des appareils mobiles", détaille une offre d'emploi pour un ingénieur logiciel senior. L'offre ajoute qu'ils seront également chargés d'aider à "créer des expériences de réalité augmentée convaincantes sur des plateformes matérielles hautement personnalisées". D'autres offres concernent des développeurs spécialisés sur la caméra et les périphériques d'entrée, et d'autres mentionnent le "développement d'un système d'exploitation temps réel (RTOS)".

Le rachat de North et de ses lunettes Focals
La plupart des offres sont basées aux Etats-Unis. Toutefois, certaines sont situées à Waterloo au Canada. C'est à cet endroit qu'était basée North, la start-up à l'origine des lunettes connectés Focals, qui a été rachetée par Google en juin 2020.

Entre cette acquisition et ces nouvelles offres d'emploi, Google semble vouloir sérieusement se (re)lancer dans la réalité augmentée. La firme de Mountain View muscle ses effectifs à un moment où Apple semble également décidé à passer un cap. Cette dernière plancherait sur un casque de réalité mixte qu'elle pourrait dévoiler dès l'année prochaine. La bataille devra aussi (voire surtout) se jouer avec Meta, dont les ambitions dans ce domaine sont on ne peut plus claires.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS