Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google va ouvrir un centre dédié à l'intelligence artificielle en Chine

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Google a annoncé ce mercredi 13 décembre 2017 l'ouverture d'un centre de recherche dédié à l'intelligence artificielle à Pékin, en Chine. L'entreprise américaine souhaite ainsi renforcer sa présence en Asie, en essayant d'attirer les meilleurs chercheurs locaux. Un défi alors que les compagnies technologiques chinoises sont bien implantées.

Google va ouvrir un centre dédié à l'intelligence artificielle en Chine
Google va ouvrir un centre dédié à l'intelligence artificielle en Chine © C.C. - Flickr - Carlos Luna

A l’occasion des Google Developer Days qui se déroulent actuellement à Shanghai, Google a annoncé le 13 décembre 2017 l’ouverture d’un centre dédié à l’intelligence artificielle à Pékin, en Chine. C’est la première fois que l’entreprise ouvre un tel bastion en Asie. Plusieurs groupes de recherche sur l’IA du même acabit sont déjà installés à New York, Toronto, Londres ou Zurich.

 

Le centre tentera d'attirer les meilleurs talents chinois

"Concentré sur la recherche fondamentale sur l’IA, le centre regroupera une équipe de chercheurs à Pékin, soutenus par les fortes équipes d’ingénierie de Google en Chine. Nous avons déjà engagés quelques-uns des meilleurs experts", précise Fei-Fei Li, directrice scientifique IA et Meta Langage à Google Cloud.

 

Fei-Fei Li dirigera et coordonnera les recherches du centre. Celui-ci devrait travailler de façon étroite avec la communauté scientifique chinoise et avec les autres laboratoires de recherche de Google. Le nouveau centre aura aussi pour mission de financer et de sponsoriser des ateliers et des conférences sur l’IA. "A mesure que la technologie modèle la vie humaine de façon plus profonde, nous aurons besoin de travailler ensemble pour nous assurer que l’IA de demain bénéficie à tous", défend Fei-Fei Li.

 

Malgré tout, Google n’arrive pas en terrain conquis. Le moteur de recherche est toujours censuré en Chine. Surtout, si l’entreprise veut attirer les talents locaux, elle devra faire face aux géants chinois de la tech comme Alibaba, Baidu ou Tencent...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale