Google va s'appuyer sur l'IA générative pour booster ses services publicitaires

Google a présenté une série de nouveaux services basés sur l'intelligence artificielle générative, destinés à faciliter la tâche des annonceurs et des marchands qui référencent leurs produits dans le moteur de recherche. Meta en a récemment fait de même.

Partager
Google va s'appuyer sur l'IA générative pour booster ses services publicitaires

Google n'aura pas tardé à répondre à Meta et son AI Sandbox, un outil basé sur l’IA générative à destination des annonceurs. La firme de Mountain View, qui tient ce 23 mai sa conférence Google Marketing Live, son événement annuel dédiés aux professionnels du marketing, présente plusieurs innovations intégrant les nouvelles générations d'intelligence artificielle, pour les publicitaires et le commerce en ligne.

Création automatisée de nouvelles campagnes

La première nouveauté concerne Google Ads, qui s'agrémente d'un outil permettant de créer automatiquement un résumé d'une page présente sur le site de l'annonceur, puis d'en extraire des mots-clés sélectionnés pour leur pertinence et leur performance en serach advertising, un titre, une description et des images qui participeront à la création de la campagne. L'annonceur ou l'agence peut faire des ajustements à sa guise en utilisant l'interface conversationnelle en langage naturel.

Toujours dans le domaine du search, une fonctionnalité qui était jusqu'à présent en bêta va intégrer les capacités de l'IA générative pour adapter en temps réel le texte des annonces aux recherches des internautes sur Google, en allant puiser dans les contenus du site de l'annonceur pour mettre à jour automatiquement les campagnes.

Google va également intégrer l'IA générative dans Performance Max, qui permet de concevoir des campagnes entièrement automatisées (enchères, créations, inventaire, ciblage…) en fonction d'objectifs de conversion. Au lieu d'avoir à alimenter le système avec les ressources de l'annonceur, Google ira les chercher lui-même sur le site de l'annonceur et pourra même en créer de nouvelles.

Enfin, Google prévoit de déployer progressivement des formats publicitaires expérimentaux dans les interfaces conversationnelles mises à disposition des internautes dans Search Labs.

De nouveaux outils pour les marchands

Dans Shopping, l'IA générative sera mise à profit afin de créer des images personnalisées pour que les marchands mettent en valeur leurs produits. Cette nouvelle fonctionnalité s'appelle Product Studio, et permet de créer de nouvelles images à partir de celles des produits qui sont déjà référencés sur Google. Par exemple pour supprimer un arrière-plan ou en rajouter un, en utilisant des commandes comme celles que l'on trouve sur Midjourney par exemple.

La création automatisée de contenus est actuellement en version bêta en langue anglaise, de nouvelles langues devraient être ajoutées cette année. L'interface conversationnelle dans Google Ads est pour l'instant réservée aux utilisateurs américains. Pour ce qui est de l'IA générative dans Performance Max, le démarrage du test est prévu à l'échelle mondiale un peu plus tard dans l'année. Quant à Product Studio, la fonctionnalité sera disponible aux Etats-Unis courant 2023.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS