Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google va tester ses lunettes de réalité augmentée sur le terrain dès le mois prochain

Il va bientôt être possible de croiser des personnes portant un prototype de lunettes de réalité augmentée Google. L'entreprise a déclaré vouloir tester dès le mois d'août des prototypes de ses lunettes de réalité augmentée en condition réel. L'objectif est de mieux appréhender certains facteurs extérieurs comme la variabilité des conditions climatiques.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google va tester ses lunettes de réalité augmentée sur le terrain dès le mois prochain
Google va tester ses lunettes de réalité augmentée sur le terrain dès le mois prochain © Google

Google prévoit de tester ses lunettes de réalité augmentée sur le terrain dans le courant du mois d'août. La firme de Mountain View rappelle avoir récemment diffusé de premières images d'un prototype de lunettes de réalité augmentée testées en laboratoire. Mais il est essentiel pour l'entreprise de les tester dans le monde réel. Ces tests en situation réelle "permettront de mieux comprendre comment ces appareils peuvent aider les gens dans leur vie quotidienne", explique Juston Payne, manager produit chez Google, dans un poste de blog publié le 19 juillet 2022.
 

De la traduction en temps réel

La réalité augmentée aide à interagir avec le monde autour de nous. Par exemple les lunettes développées par Google permettront d'accéder à une solution de traduction en temps réel qui s'affiche dans le champ de vision du porteur des lunettes ou d'avoir des indications de navigation. Avec ces tests, Google explique vouloir mieux appréhender des facteurs extérieurs comme les conditions météorologiques ou les intersections bondées. Des données difficilement duplicables en laboratoire.

Les tests vont débuter à petite échelle dans des lieux publics avec des prototypes portés par quelques dizaines de personnes préalablement sélectionnées. "Ces prototypes comprendront des écrans, des microphones et des caméras intégrés à l'objectif, mais ils auront des limitations strictes sur ce qu'ils peuvent faire", tente de rassurer la firme. Par exemple, il ne sera pas possible de prendre des photos ou de filmer même si les données visualisées par la caméra permettront par exemple de traduire du texte ou indiquer un lieu à proximité.

Le premier fiasco des Google Glass

Google s'était lancé dès 2013 sur le marché des lunettes connectées avec Glass, un produit qui s'est rapidement révélé être un fiasco. L'entreprise ne semble pas avoir abandonné ses ambitions dans ce domaine. Elle a racheté la start-up North, à l'origine des lunettes connectés Focals, en juin 2019. Elle développe également un système d'exploitation conçu pour ce type d'objet.

Les lunettes de réalité augmentée sont loin d'avoir trouvé leur public et s'être diffusée à travers le monde, comme le prédisait certaines personnes il y a quelques années. Toutefois, ces appareils reviennent sur le devant de la scène que ce soit avec Google, Facebook, Snap ou encore Niantic.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.